Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 5.580 resultados de búsqueda
  1. Gouvernement Édouard Daladier II Gouvernement Pierre-Étienne Flandin I modifier - modifier le code - voir Wikidata (aide) Le second gouvernement Gaston Doumergue a duré du 9 février 1934 au 8 novembre 1934 .

    • Albert Lebrun
    • 9 février 1934
  2. Gouvernement Gaston Doumergue Cette page d’homonymie répertorie différents gouvernements partageant un même nom. Gouvernement Gaston Doumergue peut désigner ces gouvernements français : gouvernement Gaston Doumergue (1) du 9 décembre 1913 au 2 juin 1914 ; gouvernement Gaston Doumergue (2) du 9 février 1934 au 8 novembre 1934.

  3. El segundo gobierno de Gaston Doumergue duró desde 9 de febrero de 1934 a 8 de noviembre de 1934. Doumergue fue llamado a la presidencia del Consejo , tras los sangrientos sucesos del 6 de febrero de 1934 , para formar un gobierno de unidad nacional.

  4. O segundo governo Gaston Doumergue durou de 9 de fevereiro de 1934 no 8 de novembro de 1934. Doumergue foi reconvocado como Presidente do Conselho , após os sangrentos acontecimentos de 6 de fevereiro de 1934 , para formar um governo de unidade nacional.

    • Personnalités
    • Carrière politique
    • Famille
    • Enfance
    • Études
    • Résumé
    • Origines
    • Enseignement
    • Politique
    • Contexte historique
    • Résultats
    • Conséquences
    • Mort
    • Citation
    • Décès
    • Hommages

    Gaston Doumergue, né le 1er août 1863 à Aigues-Vives, dans le département du Gard, et mort le 18 juin 1937 dans la même ville, est un homme d'État français, président de la République française de 1924 à 1931. Au sein d'un monde politique aussi instable, Doumergue s'évertue à soutenir la gestion des affaires publiques dans des valeurs de gauche et ...

    Chargé d'importants portefeuilles ministériels, il est, une première fois, nommé président du Conseil en 1913, mais est contraint de laisser le pouvoir quelques mois après sa nomination. Élu président du Sénat en 1923, il est l'année suivante élu président de la République française, pour un mandat de sept ans ; il succède à Alexandre Millerand, dé...

    Gaston Doumergue est issu d'une famille protestante languedociennenote 1. Son père, Pierre Doumergue, est propriétaire vigneron à Aigues-Vives. Sa mère, Françoise Pattusi 1, l'élève dans la foi protestantec 1 et l'admiration des idées républicainesa 1,1. Il était le grand-oncle de la dramaturge Colette Audry2.

    Élève brillant, il affirme avoir appartenu à la « génération de la revanche, animée d'une belle ardeur patriotique », après la défaite de 1870i 2. Il étudie au lycée de garçons de Nîmes, futur lycée Alphonse-Daudet3

    Après une licence et un doctorat de droit à Paris, il s'inscrit en 1885 au barreau de Nîmes et participe au procès retentissant du député Numa Gilly4,a 2, avant d'entrer en 1890 dans la magistrature comme substitut à Hanoï, en Indochine. Son séjour est bref car il revient en métropole à la mort de son père en 1891a 3,note 2.

    Il assiste au banquet donné à Lyon par le président Sadi Carnot le 24 juin 1894 lors duquel ce dernier est mortellement poignardé par l'anarchiste italien Caserio. Cet événement lui fait prendre conscience du sérieux et du danger de l'exercice du pouvoira 5.

    Franc-maçon depuis 1901, il a été initié au sein de la loge L'Écho du Grand Orient à l'Orient de Nîmes, Grand Orient de France6 où il n'a pas fait preuve d'une assiduité particulière[réf. nécessaire].

    Il se montre un fervent défenseur de l'école laïque et plaide en faveur de l'enseignement de l'arabe en Algérie.

    Doumergue est réélu en 1912 et en 19219. En politique extérieure, il se déclare partisan d'une politique de fermeté vis-à-vis de l'Allemagne face au nationalisme renaissant dans une partie de l'Europe, mais aussi en France. Il se heurte à des difficultés : les Alliés ne parviennent pas à s'entendre sur l'Allemagne. Forcée d'évacuer la Ruhr, la Sarr...

    L'heure est à la politique de réarmement et de resserrement des alliances, que mènent à bien Poincaré et Doumergueh 2. Il ne perd pas pour autant de vue la situation internationale et les chancelleries sont continuellement tenues en alertea 9. Le parti radical arrive largement en tête des élections législatives du printemps 1914 et cette majorité d...

    Ainsi, la gauche, qui a obligé Alexandre Millerand à démissionner, croit alors pouvoir porter Painlevé à la présidence, mais les modérés déjouent ses ambitions en se reportant massivement sur Gaston Doumergue, qui bénéficie déjà d'une partie des voix de gauche. Il obtient 515 voix sur 815 votants, contre 309 à Painlevé et 21 à Camélinat, premier ca...

    Sans surprise, il nomme le maire de Lyon, Édouard Herriot, à la tête du gouvernement et le charge d'établir une politique de changement symbolique pour satisfaire l'électorath 6. L'État cartelliste est installé, les présidences des commissions parlementaires étant majoritairement tenues par ses membres, de même que les grands postes des l'administr...

    Son mandat présidentiel s'achève le 13 juin 1931 et il se retire de la vie politique dans la demeure de son épouse à Tournefeuille, dans la Haute-Garonne19.

    René Viviani disait de lui : « Dans une démocratie bien organisée Doumergue serait juge de paix en province21. ».

    Il meurt subitement le 18 juin 1937, dans sa maison d'Aigues-Vives22. Sa tombe se situe dans le petit cimetière d'Aigues-Vives, où son épouse Jeanne (née Gaussal) l'a rejoint en 1963.

    Un buste de Gaston Doumergue est exposé dans la salle des présidents de la République du musée de la Révolution française, rappelant qu'il a été le premier président accueilli dans cette ancienne résidence d'été présidentielle23.

  5. Le second gouvernement Gaston Doumergue a duré du 9 février 1934 au 8 novembre 1934. Doumergue est rappelé comme président du Conseil , après les événements sanglants du 6 février 1934 , pour former un gouvernement d'union nationale.

  6. Een artikel van Wikipedia, de gratis encyclopedie. Overheid Gaston Doumergue (2) ... De tweede regering van Gaston Doumergue duurde voort 9 februari 1934 Bij 8 ...