Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 14.100.000 resultados de búsqueda

  1. Contrexéville es una comuna situada al noroeste de Francia en el departamento de Vosgos. La población (en 1999) es de 3708 Contrexévillois . La reputación de Contrexéville como un centro de salud data de 1864, cuando fue desarrollada por una empresa, la Société des Eaux de Contrexéville. Índice 1 Demografía 2 Ciudades gemelas 3 Puntos de interés

  2. Contrexéville ( French pronunciation: [kɔ̃tʁɛksevil] ( listen)) is a commune of north-eastern France, in the Vosges département. Inhabitants are called Contrexévillois . The mineral springs of Contrexéville have been known locally for many years, but became generally known only towards the end of the 18th century.

    • Géographie
    • Urbanisme
    • Toponymie
    • Histoire
    • Politique et Administration
    • Population et Société
    • Économie
    • Culture Locale et Patrimoine
    • Pour Approfondir
    • Notes et Références

    Contrexéville est une petite ville située dans le Nord-Est de la France, à l'ouest du département des Vosges. Elle est traversée par le Vair. Contrexéville est voisine de Vittel, qui est également une station thermale réputée. Le contournement de la ville a été inauguré le 25 juin 2005, et se situe entre l'autoroute A31 et Épinal.

    Typologie

    Contrexéville est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 2],[6],[7],[8].Elle appartient à l'unité urbaine de Contrexéville, une unité urbaine monocommunale[9] de 3 202 habitants en 2017, constituant une ville isolée[10],[11]. Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Vittel - Contrexéville, dont elle est une commune du pôle principal[Note 3]. Cette aire, qui regroupe 72 commune...

    Occupation des sols

    L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (45,3 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (45,7 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : prairies (34,1 %), forêts (32,3 %), zones urbanisées (13,1 %), zones agricoles hétérogènes (11 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communi...

    Voies de communication et transports

    Contrexéville est sur la ligne ferroviaire à double voie de la ligne de Merrey à Hymont - Mattaincourtinaugurée en 1881. Du fait du mauvais entretien et d'une fréquentation faible, le service voyageurs a été interrompu le 17 décembre 2016. Le trafic voyageurs a repris en avril 2019, à raison d’un train tous les vendredis dans le sens Paris - Vittel et un train tous les dimanches dans le sens Vittel - Paris. Depuis 1984/85, Contrexéville a accès à l'autoroute A31 dont l'échangeur n°9 est situé...

    Les études étymologiques ont longtemps été indécises avant de convenir que Contrexéville était formé du patronyme germain Gondéric (Guntharis), auquel s’ajoutent les suffixes -iaca et -villae (-iacum pour le domaine et villa pour l'habitat).Initialement de Gundericiacavilla, le nom du village est devenu Gundrecivilla puis Contrexéville après les di...

    Préhistoire

    La présence des premiers chasseurs-cueilleurs est attestée[Par qui ?] il y a plus de 40 000 ans sur les plateaux qui dominent Contrexéville, grâce aux nombreuses découvertes d'outils en pierre taillée, dont des bifaces datés de la période du Paléolithique. Les périodes mésolithique et néolithique, sont caractérisées par les pointes de flèches.C'est à partir de 5000 ans av. J.-C., que la sédentarisation des hommes est un facteur de transformation du paysage par les essartages et les cultures.

    Antiquité

    Les traces des Gaulois, les Celtes de l'âge du fer sont encore visibles, les champs tumulaires parsèment encore les forêts ; les nombreux objets qu'ils contenaient sont exposés au musée national de Saint-Germain-en-Laye, et à celui d'Épinal. Les voies romaines, les nécropoles, les villas fouillées ces dix dernières années[Quand ?] par l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives), permettent de restituer l'occupation des hommes sur le territoire de Contrexéville entre l...

    Budget et fiscalité 2014

    En 2014, le budget de la commune était constitué ainsi[22]: 1. total des produits de fonctionnement : 7 074 000 €, soit 1 983 €par habitant ; 2. total des charges de fonctionnement : 6 664 000 €, soit 1 868 €par habitant ; 3. total des ressources d’investissement : 3 889 000 €, soit 1 090 €par habitant ; 4. total des emplois d’investissement : 3 886 000 €, soit 1 089 €par habitant. 5. endettement : 7 322 000 €, soit 2 053 €par habitant. Avec les taux de fiscalité suivants : 1. taxe d’habitati...

    Politique de développement durable

    1. La commune a engagé dans une politique de développement durable en lançant une démarche d'Agenda 21[25]. 1. Ville fleurie : trois fleurs attribuées par le Conseil national des Villes et Villages Fleuris[archive] de France au Concours des villes et villages fleuris.

    Jumelages

    1. Bad Rappenau (Allemagne) depuis 1982 2. Seia (Portugal) depuis 1988 3. Luso (Portugal) depuis 1988 4. Mealhada (Portugal) depuis 1988 5. Llandrindod Wells (Pays de Galles) depuis 1992

    Démographie

    Ses habitants sont appelés les Contrexévillois[26]. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enqu...

    Communauté de communes

    À la suite de la réforme sur les intercommunalités, les villes de Contrexéville et Vittel créent la Communauté de communes Terre d'Eau en 2010. Elle est créée le 1er janvier 2010 sous la dénomination de « communauté de communes des Sources de Vittel-Contrexéville » et ne compte alors que deux communes. Elle est renommée plus tard en « Communauté de communes Terre d'Eau ». Elle est remplacée depuis le 1er janvier 2017 par la communauté de communes Terre d'Eau. L'intercommunalité de Vittel-Cont...

    Sports

    1. Le stade Philippe-Cordier regroupe trois aires de jeux (un terrain d'honneur, un terrain annexe et un terrain de football à 7) et peut accueillir 250 personnes dans ses tribunes. 2. Le complexe sportif est un bâtiment qui regroupe plusieurs salles : une salle multisports pour les sports collectifs (basket-ball, handball...) et l'escalade, un dojo, une salle de musculation et une salle de musique. 3. Le gymnase Jean-Paul-Ferry peut accueillir plusieurs sports collectifs (basket-ball, handba...

    Usine d'embouteillage

    Le groupe Nestlé qui a racheté en 1992 le groupe Perrier, incluant Contrex, possède un important centre d'embouteillage de l'eau minérale au sein de la ville. Celui-ci est constitué entre autres d'une usine d'embouteillage employant environ 900 personnes et occupant une surface d'exploitation de 250 000 m2. L'usine d'embouteillage produit actuellement 600 millions de bouteilles par an (contre 500 millions en 1998 et 100 millions en 1958).Les nappes phréatiquessituées sous Contrexéville sont p...

    Thermalisme

    Depuis 1774, date de la création du premier établissement thermal, Contrexéville attire de nombreux curistes qui s'y font prodiguer des soins du corps et du visage.Les thermes sont ouverts toute l'année. Couplés à la consommation d'eau minérale des sources thermales, les thermes proposent des cures médicalisées ainsi que des soins de détente et de beauté, principalement centrés sur l'aide à la minceur.Les thermes ont reçu du ministère de la Santél'agrément pour les soins suivants : Les eaux d...

    Tourisme

    Une route de vacances commence à Contrexéville. C'est la Route verte (en allemand : Grüne Straße) qui passe par les Vosges, franchit la frontière (le Rhin) à Neuf-Brisach et va vers Fribourg-en-Brisgau, puis à travers la Forêt-Noire et termine dans sa route du nord à Lindau et dans sa route du sud à Constanceen Allemagne. C’est à Plombières-les-Bains que s’est déroulée la rencontre annuelle de la Pastorale Régionale du Tourisme, des Loisirs et du Thermalisme Région Est[32].

    Personnalités liées à la commune

    1. l'écrivain-compositeur-chanteur Yves Simon passa son adolescence dans la commune; son père y était cheminot. En 1976, il chante Les Fontaines du casinode Contrexéville. 2. le député Serge Beltramea été maire de la ville. 3. Adolphe Thiéry. Élu communal-médecin. (2 octobre 1846, Juvaincourt- 25 juillet 1899, Contrexéville) Alphonse Thiéry commence ses études classiques au collège de Lamarche (Vosges) et les termine à Nancy (Meurthe-et-Moselle). Il prend ses premières inscriptions à la Facul...

    Héraldique

    C'est par une délibération du 18 mars 1925 que le conseil municipal a décidé de doter la ville de ce blason accompagné de la devise « Fons non fama minor », qui peut se traduire par « La source n'est pas inférieure à sa renommée ».

    Bibliographie

    1. Gunderic, Cercle d'études locales de Contrexéville, Contrexéville, bulletin bimestriel 2. Gilou Salvini, Contrexéville et ses environs, Alan Sutton, coll. « Mémoire en images », Saint-Cyr-Sur-Loire, 2004 (ISBN 2849100447) 3. Diverses autres publications du Cercle d'études locales de Contrexéville (cette association a pour objet la recherche et la conservation du patrimoine historique et archéologique de Contrexéville et de la région ainsi que la communication de ses travaux) 4. Contrexévil...

    Articles connexes

    1. Communes des Vosges 2. Thermalisme 3. Liste des stations thermales françaises

    Liens externes

    1. Site de la mairie[archive] 2. Site de l'office de tourisme[archive] 3. Maison de la Culture et des Loisirs[archive] 4. Site des thermes[archive] 5. Le patrimoine architectural et mobilier de la commune[archive] sur le site officiel du ministère français de la Culture(base architecture et patrimoine), photographies de Lucien Roy, ministère de la Culture (France), médiathèque de l'architecture et du patrimoine (archives photographiques) diffusion RMN, et service de l'inventaire général de la...

    Notes et cartes

    1. Notes 1. Cartes

    Références

    1. Portail des communes de France 2. Portail des Vosges

    • Geographie
    • Geschichte
    • Sehenswürdigkeiten
    • Verkehrsanbindung
    • Städtepartnerschaften
    • Einzelnachweise

    Contrexéville ist eine kleine Stadt im Nordosten Frankreichs. Sie liegt am Flüsschen Vair und ist benachbart zu Vittel, das gleichermaßen für seine Thermalquellen bekannt ist. Nachbargemeinden von Contrexéville sind Mandres-sur-Vair und Norroy im Norden, Vittel im Osten, Lignéville im Südosten, Dombrot-le-Sec im Süden, Suriauville im Südwesten sowi...

    Eine erste schriftliche Erwähnung des Ortes findet sich für das Jahr 1213 in der Form Gundrecivilla. Im Jahr 1402 ist daraus Gondrexevilla geworden.Die ehemalige Gemeinde Outrancourt wurde 1965 in die Stadt eingemeindet.

    Contrexéville ist über den sieben Kilometer entfernten Anschluss Bulgnéville der Autoroute A31 an das französische Fernstraßennetz angeschlossen. Nach dem östlich gelegenen Épinal sind es etwa 48 km, nach Nancyim Norden 88 km. Der Bahnhof Contrexéville liegt an der nurmehr im Ersatzverkehr mit Bussen bedienten Bahnstrecke Merrey–Hymont-Mattaincourt...

    ↑ Contrexéville, canton de Vittel, cths.fr
    ↑ Contrexéville – Notice Communale (französisch) cassini.ehess. Abgerufen am 13. Februar 2019.
    ↑ Dossier complet Commune de Contrexéville (88114) (französisch) Institut national de la statistique et des études économiques. Abgerufen am 13. Februar 2019.
  3. Contrexéville is een gemeente in het Franse departement Vosges (regio Grand Est) en telt 3708 inwoners (1999). De plaats maakt deel uit van het arrondissement Neufchâteau . In de gemeente ligt spoorwegstation Contrexéville .