Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 24.100 resultados de búsqueda
  1. Pope Paschal II ( Latin: Paschalis II; 1050 x 1055 – 21 January 1118), born Ranierius, was head of the Catholic Church and ruler of the Papal States from 13 August 1099 to his death in 1118. A monk of the Abbey of Cluny, he was created the cardinal-priest of San Clemente by Pope Gregory VII (1073–85) in 1073.

    • 13 August 1099
    • 1073, by Gregory VII
    • Biographie
    • Voir aussi
    • Notes et Références

    La carrière avant l’élection pontificale

    Il descend d’une famille aux origines obscures[1]. Il rentra très jeune dans un monastère bénédictin où il se fit remarquer pour son habileté administrative et, à 19 ans, fut envoyé à la Curie romainepour suivre les affaires de son monastère. Il devint vite abbé de la basilique Saint-Laurent-hors-les-Murs. L’activité de Rainier sous les pontificats de Grégoire VII et Victor III n’est pas connue. Il est créé cardinal en 1073 par Grégoire VII du titre de Saint-Clément. On le retrouve en 1088 lo...

    Le rôle de Pascal II dans la querelle des investitures

    Lorsque Pascal II devint pape, il trouva en face de lui un antipape, Clément III, élu à l’instigation d’Henri IV, dont les partisans tenaient une partie de Rome. Il parvint à chasser l’antipape de Rome et même à emprisonner ses deux successeurs. En 1102, il renouvela l’excommunication contre l’empereur du Saint-Empire romain germanique. Il s’opposa très fermement au roi d’Angleterre qui demandait la reconnaissance des libertés normandes. Pascal II aida Henri V à contraindre son père à abdique...

    Pascal II et la Terre sainte

    En 1110, il libéra le patriarcat de Jérusalem de l’antique tutelle de celui d’Antioche. Il revint sur sa décision en 1112, mais Baudouin Ier de Jérusalem, qui avait trop besoin de sa tutelle sur l’Église de Jérusalem ignora délibérément ce revirement. En 1113, il reconnut l’hôpital de Saint-Jean de Jérusalemcomme ordre hospitalier indépendant. En 1114, il s’éleva contre le mariage célébré par le patriarche de Jérusalem Arnoul entre un chrétien et une musulmane. En 1116, sur l’influence de ce...

    Bibliographie

    1. Sous la direction de Augustin Fliche et Victor Martin, Histoire de l’Église, des origines jusqu’à nous jours, Bloud & Gay 2. Augustin Fliche, La Réforme grégorienne et la reconquête chrétienne, 1934. 3. Sous la direction de Jean-Marie Mayeur, Charles et Luce Pietri, André Vauchez, Marc Venard, Histoire du christianisme, t. 5, Desclée, 1991-2001.

    Liens externes

    1. Notices d'autorité : 1.1. Fichier d’autorité international virtuel 1.2. International Standard Name Identifier 1.3. CiNii 1.4. Bibliothèque nationale de France (données) 1.5. Système universitaire de documentation 1.6. Bibliothèque du Congrès 1.7. Gemeinsame Normdatei 1.8. Bibliothèque nationale d’Espagne 1.9. Bibliothèque royale des Pays-Bas 1.10. Bibliothèque nationale d’Israël 1.11. Bibliothèque universitaire de Pologne 1.12. Bibliothèque nationale de Catalogne 1.13. Réseau des biblioth...

    • Übersicht
    • Politische Laufbahn
    • Auswirkungen

    Paschalis II., ursprünglich Raniero di Bieda (* in Bleda di Santa Sofia, Forlì; 21. Januar 1118 in Rom), war zwischen 1099 und 1118 Papst der katholischen Kirche.

    Am 14. August 1099[1] wurde er Papst. Er war der erste bei seiner Inthronisation gekrönte Papst.[2] Im Investiturstreit folgte er der Politik seines Vorgängers Gregor VII. 1102 erneuerte er den Bann gegen Kaiser Heinrich IV. 1104 gelang es Paschalis, den zweiten Sohn Heinrichs IV., den späteren Heinrich V., zu einem Aufstand gegen den Vater zu bewe...

    Am 9. Februar 1111 wurde im Vergleich von Sutri festgelegt, dass der deutsche König auf das Investiturrecht verzichtet und im Gegenzug Paschalis II. Heinrich V. zum Kaiser krönt und die Regalien zurückgibt. Drei Tage später scheiterte der Vertrag, weil die weltlichen und die geistlichen Fürsten nicht zustimmten. Daraufhin nahm Heinrich V. den Papst...

  2. Wikipédia Paschal II. Paschal II., rodným menom Rainerio Raineri (* ?, Bleda, Taliansko – 21. január 1118, Rím ), bol 160. pápež . Pápežský úrad zastával od 13. augusta 1099 do svojej smrti. V roku 1102 na pôstnej synode obnovil zákaz investitúry a vyobcoval cisára Henricha IV. z cirkvi.

    • 1099
    • 1100
    • 1102
    • 1104
    • 1105
    • 1106
    • 1107
    • 1112
    • 1113
    • 1114
    Crisogono
    Giovanni O.S.B.
    Amico O.S.B. Cas.
    Gregorio Gaetani
    Pietro
    Agostino
    Romano
    Teobaldo
    Crescenzio seniore
    Domnizzone
    Teobaldo
    Manfredo
    Ugo Visconti
    Uberto
    Gregorio
    Adeodato
    Corrado
    Gionata
    Teodoro
    Anatasio
    Bonifacio
    Giovanni O.S.B. Cas.
    Teobaldo