Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 3.140.261.632 resultados de búsqueda

  1. Ansbach in the 17th century Caroline was born on 1 March 1683 at Ansbach, the daughter of John Frederick, Margrave of Brandenburg-Ansbach, and his second wife, Princess Eleonore Erdmuthe of Saxe-Eisenach. [2] [3] Her father was the ruler of one of the smallest German states; he died of smallpox at the age of 32, when Caroline was three years old.

    • Early Life
    • Possible Marriages and Marriage to George
    • Queen
    • Legacy
    • Sources

    Caroline of Ansbach was born in Ansbach in Germany, the daughter of Johann Friedrich, Margrave of Brandenburg-Ansbach, and his second wife, Princess Eleanor Erdmuthe Louise of Saxe-Eisenach. Orphaned at an early age, Caroline grew up an intelligent, cultured and attractive woman, and was much sought-after as a bride.

    She turned down the King of Spain because it would cause her to renounce the Protestant faith. Shortly after she met the son of the elector of HanoverThey married in 1705. Over the next 30 years they had nine children.

    George I of Great Britain died 11 June 1727. George Augustus ascended the throne as George II of Great Britain. Caroline held George on a string. When the Prime Minister Sir Robert Walpole met with the Kinghe and Caroline had signs to communicate with each other. George never noticed. Both the King and Queen truly disliked their eldest son Frederic...

    Caroline alongside Prince Albert, and Mary of Modena is regarded one of the most powerful British consorts in History.

    Weir, Alison (2008). Britain's Royal Families, The Complete Genealogy. London: Vintage Books. ISBN 978-0-09-953973-5.

  2. Carolina de Brandeburgo-Ansbach - Wikipedia, la enciclopedia libre Carolina de Brandeburgo-Ansbach Carolina de Brandeburgo-Ansbach ( Ansbach, 1 de marzo de 1683 - Londres, 20 de noviembre de 1737 ), reina consorte de Jorge II de Gran Bretaña desde 1727 hasta su muerte en 1737. Índice 1 Biografía 1.1 Princesa de Gales

    • Guillermina Carolina Carlota
    • Jorge de Dinamarca (Como Príncipe Consorte)
  3. John Frederick, Margrave o Brandenburg-Ansbach. Mither. Princess Eleonore Erdmuthe o Saxe-Eisenach. Wilhelmina Charlotte Caroline o Brandenburg-Ansbach (1 Mairch 1683 – 20 November 1737 ), commonly kent as Caroline o Ansbach, wis Queen o Great Breetain as the wife o Keeng George II .

    • Jeunesse
    • Mariage
    • Princesse de Galles
    • Reine et Régente
    • Dernières Années
    • Postérité
    • Descendance
    • Titulature, Hommages et Armoiries
    • Notes et Références
    • Bibliographie

    Caroline naît le 1er mars 1683 à Ansbach. Elle est le premier enfant du margrave Jean-Frédéric de Brandebourg-Ansbach et de sa seconde épouse, Éléonore-Erdmuthe de Saxe-Eisenach[1],[2]. Son père, souverain d'un petit État du Saint-Empire romain germanique, meurt de la variole à l'âge de 32 ans, alors que Caroline n'a que trois ans. Sa mère retourne...

    Caroline est une jeune femme intelligente et attirante, et donc très courtisée. Elle est « la princesse la plus agréable d'Allemagne » pour l'électrice douairière Sophie[10]. L'un de ses principaux prétendants est l'archiduc Charles d'Autriche, candidat au trône d'Espagne et futur empereur, qui lui fait officiellement ses avances en 1703. Bien que ...

    Georges-Auguste part pour l'Angleterre en septembre 1714, suivi par Caroline et deux de leurs filles en octobre[29],[30]. Ce trajet de La Haye à Margate est le seul voyage en mer de sa vie[31],[32],[33]. Le prince Frédéric reste quant à lui au Hanovre avec ses précepteurs jusqu'à la fin du règne de Georges Ier[22]. Avec l'avènement de son père, le ...

    Caroline devient reine consort de Grande-Bretagne à la mort de son beau-père, le 11 juin 1727. Elle est couronnée avec son époux, le nouveau roi Georges II, le 11 octobre à l'abbaye de Westminster[1],[54]. Elle est la première reine consort couronnée depuis Anne de Danemark en 1603[55]. Bien que Georges II ait décrit Walpole comme « un vaurien et u...

    Caroline assure à nouveau la régence durant l'absence de son mari au cours de l'année 1735, au grand désarroi du prince de Galles[73]. L'année suivante, le couple royal arrange le mariage de Frédéric avec la princesse Augusta de Saxe-Gotha-Altenbourg. Peu après les noces, Georges retourne au Hanovre et Caroline reprend son rôle de « Protecteur du r...

    À la mort de Caroline, les protestants louent sa moralité exemplaire, et les jacobites eux-mêmes saluent sa compassion à l'égard de leurs camarades[99]. De son vivant, son refus d'embrasser la foi catholique pour épouser l'archiduc Charles l'a présentée sous le jour d'une tenante convaincue du protestantisme[2]. Ainsi, John Gay écrit-il dans A Lett...

    Dix fois enceinte, Caroline donne naissance à huit enfants, dont sept survivent à la petite enfance. 1. Frédéric (1er février 1707 – 31 mars 1751), prince de Galles, épouse en 1736 Augusta de Saxe-Gotha-Altenbourg; 2. Anne (2 novembre 1709 – 12 janvier 1759), princesse royale, épouse en 1734 le prince Guillaume IV d'Orange-Nassau; 3. Amélie(30 mai ...

    Titres

    1. 1683-1705 : Son Altesse sérénissimela princesse Caroline de Brandebourg-Ansbach 2. 1705-1714 : Son Altesse sérénissimela princesse électorale de Hanovre 3. 1714-1727 : Son Altesse royalela princesse de Galles 4. 1727-1737 : Sa Majestéla reine de Grande-Bretagne et d'Irlande

    Hommages

    Le comté de Caroline, dans la colonie britannique de Virginie, est nommé en l'honneur de la reine Caroline lors de sa création en 1727[105].

    Armoiries

    Les armoiries de la reine Caroline reprennent les armoiries royales de Grande-Bretagne et celles de son père, le margrave Jean-Frédéric de Brandebourg-Ansbach. En tant que princesse de Galles, ses armoiries reprennent celle de son époux (identiques à celles de Grande-Bretagne, avec un lambel d'argent) et celles de son père, surmontées de la couronnede l'héritier du trône.

    Références

    1. (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Caroline of Ansbach » (voir la liste des auteurs).

    (en) R. L. Arkell, Caroline of Ansbach, Londres, Oxford University Press, 1939
    (en) Jeremy Black, Walpole in Power, Stroud, Sutton Publishing, 2001, 212 p. (ISBN 0-7509-2523-X)
    (en) Mary Beacock Fryer, Arthur Bousfield et Garry Toffoli, Lives of the Princesses of Wales, Toronto, Dundern Press Limited, 1983, 80 p. (ISBN 978-0-919670-69-3, lire en ligne)
  4. Caroline of Ansbach Caroline was born on March 1 , 1683 , at Ansbach in Germany , the daughter of Johann Friedrich Margrave of Brandenburg-Ansbach . Orphaned early on, she grew up an intelligent, cultured and attractive woman, much sought after as a bride.