Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 24 resultados de búsqueda
  1. en.wikipedia.org › wiki › BrailleBraille - Wikipedia

    hace 3 días · Braille is named after its creator, Louis Braille, a Frenchman who lost his sight as a result of a childhood accident. In 1824, at the age of fifteen, he developed the braille code based on the French alphabet as an improvement on night writing. He published his system, which subsequently included musical notation, in 1829.

  2. hace 5 días · The classical or traditional Mongolian script, [note 1] also known as the Hudum Mongol bichig, [note 2] was the first writing system created specifically for the Mongolian language, and was the most widespread until the introduction of Cyrillic in 1946. It is traditionally written in vertical lines Top-Down, right across the page.

    • Mongolian
    • Alphabet
  3. en.wikipedia.org › wiki › AlphabetAlphabet - Wikipedia

    hace 4 días · However, Hawaiian Braille has only 13 letters.) While Rotokas has a small alphabet because it has few phonemes to represent (just eleven), Book Pahlavi was small because many letters had been conflated —that is, the graphic distinctions had been lost over time, and diacritics were not developed to compensate for this as they were in Arabic , another script that lost many of its distinct ...

    • Origines Familiales
    • Scientifique
    • Parcours Politique
    • Détail Des Mandats et Fonctions
    • Vie Personnelle
    • Hommages
    • œuvre
    • Sources
    • Voir aussi

    Les ancêtres paternels de Paul Painlevé sont des vignerons et tonneliers d'Eure-et-Loir, ceux du côté maternel sont des tailleurs de pierre de Meaux. Son grand-père paternel s'installe à Paris où il travaille comme ouvrier typographe. À cinquante-neuf ans, il décide de s'arrêter de travailler et revient dans son village natal où il meurt vingt ans ...

    Formation

    Paul Painlevé fait ses études primaires à l'école communale de la rue du Four à Paris, puis ses études secondaires tout d'abord au lycée Saint-Louis (de la cinquième en 1874 à la troisième en 1877) et au lycée Louis-le-Grand (de la seconde en 1877 à la classe de mathématiques spéciales en 1883)[1]. Il obtient le baccalauréat ès lettres en 1880 et le baccalauréat ès sciences en 1881. Il fait ensuite de 1883 à 1886 des études supérieures scientifiques à l'École normale supérieure, où il suit le...

    Carrière académique

    Lauréat du concours d'agrégation de mathématiques en 1886, il n'enseigne cependant jamais en lycée. Afin de préparer une thèse de doctorat, il est envoyé par Émile Picard, en août de la même année, en mission en Allemagne à l'université de Göttingen où il suit les cours d'Hermann Amandus Schwarz et de Felix Klein. Il obtient en juin 1887 le doctorat ès sciences mathématiques devant la faculté des sciences de Paris puis est nommé, le 28 juillet 1887, chargé de cours de mécanique rationnelle et...

    Travaux scientifiques

    Paul Painlevé soutient sa thèse Sur les lignes singulières des fonctions analytiques le 10 juin 1887[2]. Ses travaux mathématiques les plus réussis, publiés en 1897 dans Leçons sur la théorie analytique des équations différentielles, portent sur les points singuliers des équations différentielles algébriques du premier et du second ordre (singularités) et sur les fonctions abéliennes. Ils lui valent d'être élu en 1900 à l'Académie des sciencesdont il devient président en 1918. En tant que mat...

    Ascension parlementaire et gouvernementale

    Entré en politique à la suite de l'affaire Dreyfus, membre de la Ligue des droits de l'homme[3], il est élu député socialiste indépendant en 1910, dans le 5e arrondissement de Paris en remplacement de René Viviani. Réélu à trois reprises, il se présente avec succès en 1928 dans l'Ain, où il est reconduit en 1932 avec près de 11 000 voix sur 16 000 suffrages[1]. Mathématicien, rare théoricien de l'aviation naissante, il obtient du Parlement, en 1910, le vote des premiers crédits pour l'achat d...

    Figure du Cartel des gauches

    Il est réélu député en 1919. Il anime la Ligue de la République en 1921-22, puis participe au cartel des gauches dont il est l'un des inspirateurs. Après la victoire du Cartel des gauches, il préside la Chambre à partir du 9 juin 1924, jusqu'à sa candidature, au nom du Cartel, à la présidence de la République, après la démission d'Alexandre Millerand. Battu par Gaston Doumergue, il est réélu président de la Chambre puis nommé, le 17 avril 1925, président du Conseil en remplacement d'Édouard H...

    À la Chambre des députés

    1. de 1910 à 1928 : député de la Seine (Ve arrondissement de Paris), PRS 2. de 1928 à son décès en 1933 : député de l'Ain

    Au gouvernement

    Les fonctions gouvernementales exercées par Paul Painlevé sont présentées de façon chronologique dans le tableau ci-dessous.

    En 1901, il épouse Marguerite Petit de Villeneuve qui meurt un an plus tard, à la naissance de leur fils Jean. Celui-ci, Jean Painlevé (1902-1989), est réalisateurde documentaires et biologiste ; il est considéré comme l'un des fondateurs du cinéma scientifique. Une des nièces de Paul Painlevé épouse Pierre Appell, le fils du mathématicien Paul App...

    En 1934, la place qui fait face à l'entrée d'honneur de la Sorbonne est baptisée place Paul-Painlevé. L 'espace vert central de la place se nomme square Samuel-Patydepuis 2021 ;
    L'astéroïde (953) Painlevahonore sa mémoire ;
    En 1938, la Marine nationale française a en projet deux porte-avions (classe Joffre) prévus d’entrer en service en 1942-1943. Leur construction est abandonnée après l'armistice de juin 1940. Le pre...
    « Mémoire sur les équations différentielles du premier ordre », par M. Paul Painlevé, chargé de cours à la faculté des sciences de Lille, 1892[archive](sur archive.org).
    Leçons sur la théorie analytique des équations différentielles, professées à Stockholm (septembre, octobre, novembre 1895) sur l'invitation de S. M. le roi de Suède et de Norwège, A. Hermann (Paris...
    Leçons sur les fonctions de variables réelles et les développements en séries de polynômes, par Émile Borel, notes de Paul Painlevé et Henri Lebesgue, 1905(sur archive.org).

    Les papiers personnels de Paul Painlevé sont conservés aux Archives nationales, site de Pierrefitte, sous la cote 313AP : Inventaire du fonds[archive].

    Iconographie

    1. s. d. – Buste de Painlevé par le sculpteur Pierre Lenoir.

    Bibliographie

    1. Yvert Benoît (dir.), Premiers ministres et présidents du Conseil. Histoire et dictionnaire raisonné des chefs du gouvernement en France (1815-2007), Paris, Perrin, 2007, 916 p. 2. Konstantinos Chatzis, « Paul Painlevé », dans sous la direction de Michel Le Moël et Raymond Saint-Paul, 1794-1994. Le Conservatoire national des Arts et Métiers au cœur de Paris, Délégation à l'action artistique de la Ville de Paris, Paris, 1994, p. 198-199, (ISBN 978-2-905118-77-6). 3. Paul Langevin, « [Paul Pa...

    Article connexe

    1. Conjecture de Painlevé (en)

  4. hace 5 días · Après la Grande Dépression de 1929, le chômage explose en France dès 1931 : dans le 18e arrondissement de Paris, elle distribue en 1932 de la nourriture aux personnes âgées dans le besoin, qu'elle appelle « le pot au feu des vieux », précurseur des Restos du cœur 35 . Quelques rôles lui sont proposés au cinéma par des cinéastes, tel Marc Allégret.