Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 13.800.000 resultados de búsqueda

  1. Jean-Baptiste Jourdan, I conde de Jourdan, ( Limoges, 29 de abril de 1762 – París, 23 de noviembre de 1833 ), fue militar francés y Mariscal de Francia . Índice 1 Biografía 1.1 Restauración 2 Véase también 3 Enlaces externos Biografía [ editar] Nació en Limoges, Francia, y fue aprendiz de un comerciante de sedas de Lyon.

  2. In politics, Jourdan was a prominent opponent of the royalist reactionaries and supported the Revolution of 1830. After this event, he held the portfolio of foreign affairs for a few days and then became governor of the Hôtel des Invalides, a post he held until his death. Jourdan died in Paris on 23 November 1833 and was buried in Les Invalides.

  3. Jean-Baptiste, Count Jourdan, (born April 29, 1762, Limoges, Fr.—died Nov. 23, 1833, Paris), military commander remembered as the sponsor of conscription during the French Revolutionary regime and as one of Napoleon’s marshals of the empire.

    • The Editors of Encyclopaedia Britannica
  4. Conocer las luces y las sombras de las personas relevantes como Jean-Baptiste Jourdan, personas que hacen rotar y transformarse al mundo, es una cosa fundamental para que seamos capaces de poner en valor no sólo la vida de Jean-Baptiste Jourdan, sino la de todas aquellas personas que fueron inspiradas por Jean-Baptiste Jourdan, gentes a quienes de un modo u otro Jean-Baptiste Jourdan influenció, y por supuesto, conocer y descifrar cómo fue vivir en el periodo histórico y la sociedad en ...

    • Biographie
    • Considérations
    • Décorations
    • Hommage, Honneurs et Mentions…
    • Autres Fonctions
    • Famille
    • Armoiries
    • Publications
    • Annexes

    Carrière militaire

    Fils de M. Roch Jourdan, maître-chirurgien à Meyrargues et Limoges, il est d'abord commis en soieries chez un de ses oncles à Lyon[1] ; puis il s'engage en 1778 comme simple soldat et rejoint l'île de Ré où, après un entraînement de huit mois, il incorpore le régiment d'Auxerrois qui combattait dans la guerre d'indépendance des États-Unis d'Amérique[2]. Après avoir participé aux opérations de cette campagne et notamment au siège de Savannah (1779), il est réformé en 1784 et revient à Limoges...

    Combats au sein de l'armée du Nord

    Il fait la campagne de Belgique sous Dumouriez. Avec l'armée du Nord, il participe aux batailles de Jemmapes (6 novembre 1792) et de Neerwinden (18 mars 1793)[6]. Il se distingue notamment aux environs de Namur, lors de la retraite de l'armée. Le 27 mai 1793, il est élevé au grade de général de brigade, et à celui de général de division le 30 juillet suivant. Il commande à la bataille d'Hondschoote, où il est blessé en enlevant les retranchements ennemis à la tête de ses troupes. Le 26 septem...

    Destitué de ses fonctions

    Voulant prendre l'offensive, le Comité de salut public appelle Jourdan à Paris. Celui-ci fait valoir que l'armée n'est composée que de nouvelles recrues, la plupart sans armes ni habits, et qu'il vaut mieux passer l'hiver sur la défensive, pour être en état d'attaquer au printemps. Ses plans sont adoptés, mais sa réticence n'est pas oubliée, et dès que les troupes sont en état d'agir, il est remplacé par Jean-Charles Pichegru. Le Comité de salut public prend même un arrêté par lequel il ordon...

    — Napoléon Ierà Sainte-Hélène. Seul général de la Révolution, avec André Masséna, à avoir été honoré du qualificatif de « sauveur de la patrie » pour sa victoire de Fleurus[37], Jourdan n'a cependant jamais bénéficié d'une formation militaire adéquate, ce qui explique en partie le manque de confiance en soi qu'il manifeste dans ses premières batail...

    Chevalier de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis le 2 juin 1814;
    Commandeur de l'Ordre du Saint-Esprit le 30 mai 1825;
    Chevalier de l'Ordre de Saint-Hubert (Bavière);
    Le nom de « JOURDAN » est gravé au côté Nord (3e colonne) de l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris.
    Ont été nommés en son honneur :
    Il y a une grande statue de lui en pied du lycée militaire de Saint-Cyr.
    Le nom de l'Athénée de Fleurus lui rend hommage : Athénée Royal Jourdan à Fleurus, d'ailleurs, celle-ci lui a consacré une reconstitution (week-end du 10 mars 2007).
    Député de la Haute-Vienne au conseil des Cinq-Cents (12 avril 1798 - 14 octobre 1798, 13 avril 1799) ;
    Président du conseil des Cinq-Cents (19 septembre 1797, 23 septembre 1798 - 14 octobre 1798) ;
    Ambassadeur auprès de la République cisalpine (24 juillet 1800 - 2 avril 1801) ;
    Administrateur général du Piémont (2 avril 1801 - 26 janvier 1804) ;

    Jean-Baptiste Jourdan épouse, le 22 janvier 1788 à Limoges, Jeanne Nicolas (morte le 9 octobre 1840 à Limoges) dont il a cinq filles[6]: 1. Angélique Catherine (1791-7 mars 1879à Naples) 2. Camille (morte en 1842) 3. Jeanne Madeleine Delphine (1797-1839) 4. Sophie Catherine (morte en 1820) 5. Nina (1800-1833) Camille se marie en 1808 avec Paul Féli...

    Jean-Baptiste Jourdan ne semble pas avoir reçu de blason, toutefois, le maréchal utilisait un blason directement construit autour de son monogramme[55].

    Précis des opérations de l'armée du Danube sous les ordres du général Jourdan, Paris, 1799.
    Mémoires pour servir à l'histoire de la campagne de 1796, contenant les opérations de l'armée de Sambre-et-Meuse sous les ordres du général en chef Jourdan, Paris, 1818.
    Mémoires militaires écrits par lui-même, publiés d'après le manuscrit original par le vicomte de Grouchy, Paris, 1899[61].

    Articles connexes

    1. Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire; 2. Noms gravés sous l'arc de triomphe de l'Étoile; 3. Liste des chevaliers et commandeurs de l'ordre du Saint-Esprit.

    Liens externes

    1. Notices d'autorité : 1.1. Fichier d’autorité international virtuel 1.2. International Standard Name Identifier 1.3. CiNii 1.4. Bibliothèque nationale de France (données) 1.5. Système universitaire de documentation 1.6. Bibliothèque du Congrès 1.7. Gemeinsame Normdatei 1.8. Service bibliothécaire national 1.9. Bibliothèque nationale d’Espagne 1.10. Bibliothèque royale des Pays-Bas 1.11. Bibliothèque nationale de Pologne 1.12. Bibliothèque nationale de Pologne 1.13. Bibliothèque nationale d’...

    Bibliographie

    1. « Jean-Baptiste Jourdan », dans Charles Mullié, Biographie des célébrités militaires des armées de terre et de mer de 1789 à 1850, 1852 [détail de l’édition]; 2. « Jean-Baptiste Jourdan », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]; 3. Frédéric Hulot, Le maréchal Jourdan, Paris, Pygmalion, 2010, 333 p. (ISBN 978-2-7564-0299-4). 4. Frédéric Hulot, « Le maréchal Jourdan », dans Les grands maréchaux de Napol...

  5. Jean-Baptiste Jourdan, I conde de Jourdan, , militar francés y Mariscal de Francia. For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jean-Baptiste Jourdan . Home

  6. 10 de ene. de 2023 · French General Jean-Baptiste Jourdan (1762-1833), marshal of the Empire under the reign of Napoleon I. Oil on canvas portrait initiated by Julie Volpelière but finished by Horace Vernet in 1834. Palace of Versailles. License & Copyright Based on Wikipedia content that has been reviewed, edited, and republished.