Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 1.530.000 resultados de búsqueda

  1. Jean-Luc Godard fue un director de cine franco-suizo, uno de los miembros más influyentes de la nouvelle vague, a la vez caracterizado por su acidez crítica y por la poesía de sus imágenes. Cultivó un cine creador, vanguardista, pero accesible en su conjunto; fue experimental respecto al montaje considerado clásico. Dirigió un total de 131 obras, incluyendo documentales, videoclips, series de televisión, largometrajes o cortometrajes. Algunas de las más destacadas incluyen Vivre sa Vie,

  2. Jean-Luc Godard was born on 3 December 1930 in the 7th arrondissement of Paris, the son of Odile (née Monod) and Paul Godard, a Swiss physician. His wealthy parents came from Protestant families of Franco–Swiss descent, and his mother was the daughter of Julien Monod, a founder of the Banque Paribas .

    • French, Swiss
    • 1950–2022
  3. Jean-Luc Godard was a French-Swiss film director, screenwriter and film editor whose career spanned over sixty years. He directed, wrote, produced and edited many films. The following attempts to be a comprehensive filmography. Contents 1 Early short films (1955–1959) 2 French New Wave (1959–1967) 2.1 Feature films 2.2 Short films

    • Définition
    • Parcours
    • Carrière
    • Carrière professionnelle
    • Récompenses
    • Enfance
    • Formation
    • Origines
    • Production
    • Commentaires
    • Vie personnelle
    • Adaptation
    • Synopsis
    • Contexte historique
    • Événements
    • Préparation

    Jean-Luc Godard est un cinéaste français et suisse né le 3 décembre 1930 à Paris. Auteur complet de ses films, il en est fréquemment à la fois le réalisateur, le scénariste, le dialoguiste, et il en maîtrise le montage. Il y apparaît occasionnellement, parfois dans un petit rôle, parfois non comme acteur, mais comme sujet intervenant. Producteur et...

    Comme Éric Rohmer, François Truffaut, Claude Chabrol, Jacques Rivette, Jean-Luc Godard commence sa carrière dans les années 1950 comme critique de cinéma. Il écrit notamment dans la Gazette du cinéma, les Cahiers du cinéma et Arts. Parallèlement à cette activité, il tourne des courts métrages en 16 mm, Opération béton (1954), un documentaire sur la...

    En 1959, il passe au long métrage avec la réalisation d'À bout de souffle. Le film rencontre un grand succès et devient un des films fondateurs de la Nouvelle Vague. Au cours des années 1960, il multiplie les projets et réalise plusieurs films par an. En 1960, il tourne ainsi Le Petit Soldat, un film sur la guerre d'Algérie et Une femme est une fem...

    Il revient au cinéma au tournant des années 1980 avec Sauve qui peut (la vie). Il retrouve alors la place centrale qu'il avait occupée au cours des années 1960. À partir de la fin des années 1980, il se consacre à une série de films-essais intitulée Histoire(s) du cinéma qu'il achève en 1998 et qui tente de faire une histoire cinématographique du c...

    Jean-Luc Godard a obtenu l'Ours d'or au Festival de Berlin en 1965 pour Alphaville ainsi que deux Ours d'argent (meilleur réalisateur en 1960 pour À bout de souffle et Grand prix du jury en 1961 pour Une femme est une femme). Il a également reçu un Lion d'or d'honneur en 1982 à la Mostra de Venise et le Lion d'or du meilleur film pour Prénom Carmen...

    Jean-Luc Godard naît le 3 décembre 1930 au 2, rue Cognacq-Jay dans le 7e arrondissement de Paris. Il est le deuxième d'une famille de quatre enfants. Sa sœur aînée, Rachel, née le 6 janvier 19301,2, est morte en 1993. En juin 1940, Jean-Luc Godard est chez ses grands-parents à Paris au moment de l'invasion allemande. On l'envoie d'abord chez sa tan...

    Son père, Paul Godard (1899-1964), naît le 1er juin 1899 dans une famille originaire du Nord de la France par sa mère (Le Cateau-Cambrésis), et du Cher par son père, Georges Godard, issu d'une ancienne famille protestante de Sancerre. En 1916, il déménage avec sa famille en Suisse par conviction pacifiste et s'installe à Vevey, puis à Genève. Il su...

    Sa mère, Odile Monod (1909-1954), appartient à une grande famille protestante française descendant du pasteur Jean Monod né à Genève en 1765 et du pasteur Adolphe Monod né en 1802. Le grand-père maternel, Julien Monod, a dirigé la Société financière d'Orient et est l'un des fondateurs de la Banque de Paris et des Pays-Bas. En 1924, il achète un app...

    En février 1958, l'Île-de-France est inondée à la suite de pluies torrentielles. Après une discussion avec Godard et Pierre Braunberger, François Truffaut part filmer l'histoire d'une jeune fille habitant en banlieue et souhaitant se rendre à Paris pendant ces inondations. Le film s'intitule Une histoire d'eau. Truffaut n'est pas satisfait des rush...

    Godard tourne ensuite Charlotte et son jules avec Jean-Paul Belmondo et Anne Colette. Le film, inspiré du Bel Indifférent de Jean Cocteau, est un long monologue d'un garçon devant sa petite amie, laquelle est simplement repassée le voir pour lui dire qu'elle le quittait et récupérer sa brosse à dent. Belmondo est absent pour la postsynchronisation ...

    Sur le tournage du film, il séduit l'actrice Anna Karina. Après l'avoir repérée dans une publicité à l'été 1959, il lui a proposé un rôle dans À bout de souffle qu'elle a refusé parce qu'elle ne voulait pas se déshabiller. Il lui propose ensuite le rôle principal dans Le Petit Soldat37. Anna Karina devient alors la muse de Jean-Luc Godard et tourne...

    Toujours en 1962, il adapte Les Carabiniers du dramaturge italien Beniamino Joppolo. Le film est une description de la guerre et de ses dérapages à travers l'histoire de deux paysans, Ulysse et Michel-Ange, qui partent à la guerre et découvrent avec joie que tout leur est permis. À leur retour, il leur est impossible de retrouver une vie normale et...

    Une femme mariée montre la vie d'une femme parisienne partagée entre son amant et son mari jusqu'à ce qu'elle tombe enceinte. Godard montre froidement des instants de la vie de cette femme en « filmant les sujets comme des objets ». Le film est réalisé en quatre mois entre mai, date à laquelle Godard propose un premier projet à son producteur, et l...

    Au cours des années 1960, Godard bascule à gauche. La censure d'Une femme mariée (1964) constitue un moment important dans son évolution politique. Quand en 1966, le ministre de l'Information interdit Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot de Jacques Rivette, Godard attaque publiquement André Malraux en publiant dans Le Nouvel Observateur un tex...

    Avec d'autres cinéastes comme Philippe Garrel et Chris Marker, il participe aux événements de mai 68 en suivant et filmant les manifestations d'une part, en participant aux États généraux du cinéma français à l'École technique de photographie et de cinéma de la rue de Vaugirard et à l'IDHEC et enfin en exigeant avec François Truffaut, Alain Resnais...

    Le 9 juin 1971, pendant la préparation de Tout va bien, Jean-Luc Godard est victime d'un grave accident de moto dans lequel son bassin est fracturé et il reste une semaine dans le coma. Il doit subir de nombreuses opérations et reste plus de six mois à l'hôpital et doit faire des séjours réguliers en hôpital pendant trois ans. C'est à ce moment-là ...

  4. Jean-Luc Godard (3 December 1930 – 13 September 2022) was a French-Swiss movie director, producer, editor, cinematographer, writer and actor. He was born in Paris to a French mother and Swiss father.

  5. Jean-Luc Godard, gelegentlich verwendetes Pseudonym Hans Lucas, war ein französisch-schweizerischer Regisseur und Drehbuchautor. Er wird von Kritikern zu den einflussreichsten Filmregisseuren der Filmgeschichte gerechnet und prägte mit innovativen, sehr gesellschaftskritischen Filmen wie Außer Atem, Die Verachtung und Elf Uhr nachts insbesondere in den 1960er-Jahren nachhaltig das Kino. In dieser Zeit brach er als Teil der Nouvelle Vague mit zahlreichen bis dato ...

  6. Jean-Luc Godard; Producción: Anatole Dauman Raoul Lévy: Guion: Catherine Vimenet Jean-Luc Godard: Música: Ludwig van Beethoven: Fotografía: Raoul Coutard: Montaje: Françoise Collin Chantal Delattre: Protagonistas: Joseph Gehrard Marina Vlady Anny Duperey Roger Montsoret: Ver todos los créditos : Datos y cifras; País: Francia: Año: 1967: Género: Drama: Duración: 87 min: Idioma(s)