Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 404.000 resultados de búsqueda
  1. Napoleón Luis Bonaparte, nacido el 11 de octubre de 1804. Fue nombrado Príncipe Real de Holanda a la muerte de su hermano, y fue el rey Lodewijk II por una semana, entre la abdicación de su padre y la invasión de Holanda por las tropas napoleónicas. Murió el 17 de marzo de 1831, y fue enterrado en Saint-Leu-la-Forêt, Île-de-France.

  2. Louis Napoléon Bonaparte (born Luigi Buonaparte; 2 September 1778 25 July 1846) was a younger brother of Napoleon I, Emperor of the French. He was a monarch in his own right from 1806 to 1810, ruling over the Kingdom of Holland (a French client state roughly corresponding to the current Netherlands ).

    • Sous Le Second Empire
    • Après La Chute Du Second Empire
    • Mort
    • Hommages
    • Armoiries, Drapeau et Décorations
    • Titulature
    • Galerie Iconographique
    • Télévision
    • Voir aussi

    Naissance et baptême

    La naissance du prince est très pénible pour l’impératrice Eugénie : on doit recourir aux forceps, qui lui fracturent le bassin. Sa vie durant, l’enfant portera au front la trace des fers. La ville de Paris offre au prince un berceau orné des armes de l’Empire[6]. Le 14 juin 1856, il est baptisé en grande pompe à Notre-Dame de Paris. Paraphrasant la phrase célèbre d'Henri IV « Paris vaut bien une messe », Napoléon III dit de la cérémonie : « Un tel baptême vaut bien un sacre ». Le parrain est...

    Éducation

    L’éducation du prince impérial doit être irréprochable. C'est Miss Shaw, venue d'Angleterre, qui s'occupe de l'enfant[10]. Elle lui apprend l'anglais dès son plus jeune âge. Napoléon IIIrefuse de le réprimander. L'impératrice compense cette faiblesse et impose des règles d'éducation strictes. L'empereur veut immédiatement placer son héritier sous la protection de l'armée. Dès le 26 avril 1856, le prince est immatriculé au registre des enfants de troupe, au 1er régiment des grenadiers de Garde...

    Guerre de 1870

    La guerre franco-prussienne éclate en 1870. Le 22 juillet 1870, Napoléon III annonce dans une proclamation au peuple français : « J'emmène mon fils avec moi malgré son jeune âge[18]. Il sait quels sont les devoirs que son nom lui impose, il est fier de prendre sa part dans les dangers de ceux qui combattent pour la patrie ». Le 28 juillet 1870, l'empereur et le prince partent pour Metz. La suite du prince comprend deux aides de camp : le commandant Lamey et le commandant Clary, petit-neveu de...

    Exil

    Après la défaite de Sedan et la proclamation de la IIIe République le 4 septembre 1870, le prince se réfugie en Belgique. Il débarque à Douvres avec trois aides de camp puis gagne Hastings, où sa mère le rejoint le 8 septembre 1870. Ils logent dans un hôtel de second ordre, le Marine Hotel, où Napoléon III avait résidé trente ans auparavant. Le prince de Galles leur offre l'hospitalité de Chiswick House, sa maison de campagne. Le 20 septembre 1870, l'impératrice et le prince emménagent à Camd...

    Formation militaire

    Le prince est admis le 17 novembre 1872 à l'Académie militaire royale de Woolwich, après avoir passé l'examen d'entrée (27e sur 30) avec son ami Louis Conneau. Il se destine à l'artillerie, arme où débuta son grand-oncle. Beaucoup de ses partisans souhaitent qu'à sa prochaine majorité, le nouveau Napoléon quitte l'uniforme anglais pour se consacrer à ses devoirs de prétendant officiel. Mais le prince préfère achever ses études. Il obtient le grade d'officier artilleur. À l'examen final de 187...

    Départ pour l'Afrique du Sud

    En 1879, à 23 ans, le prince demande avec insistance son incorporation aux troupes britanniques d'Afrique australe. S'il veut participer, avec ses camarades de Woolwich, au combat contre les Zoulous, c'est parce qu'il se souvient qu'il est Bonaparte[26] : « Lorsqu'on appartient à une race de soldat », écrit-il, « ce n'est que par le fer qu'on se fait connaître ». Depuis la mort de son père, il souhaite servir son pays. Peu avant de partir pour l'Afrique du Sud, il répond à sa mère, qui le sup...

    Attaque du 1er juin 1879

    Le 1er juin 1879, il participe à une mission de reconnaissance. À cheval avec quelques hommes, il arrive au lieu-dit Itelezi, à l'est du site de la bataille de Blood River, dans une région distante de Vryheid de quelque 30 kilomètres, à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Dundee. Lors d'une halte au bord d'une rivière où elle se croit en sécurité, la patrouille est surprise par des guerriers zoulous. Une fusillade éclate et deux soldats britanniques perdent la vie. La troupe s'enfuit...

    Testament

    Dans son testament rédigé le 26 février 1879, à Chislehurst, le prince affirme mourir dans la religion catholique et formule le souhait que son corps soit déposé auprès de celui de son père, en attendant qu’on les transporte tous deux là où repose Napoléon Ier. Il affirme que sa dernière pensée sera pour sa patrie et que c’est pour elle qu'il voudrait mourir. Il y exprime le sentiment de sa profonde gratitude pour la reine Victoria, pour toute la famille royale britannique et pour le pays où...

    Sous le Second Empire, une statue du prince Eugène, œuvre d'Auguste Dumont, était installée place Voltaire (actuelle place Léon-Blum, dans le 11e arrondissement de Paris)[30].
    Le satellite naturel de l'astéroïde (45) Eugénie, ainsi nommée en l'honneur de l'impératrice Eugénie, fut baptisé Petit-Prince en l'honneur du Prince impérial Louis Napoléon[31]. Son diamètre mesur...
    La reine Victoria fit au prince impérial l'honneur insigne et affectueux de lui édifier un cénotaphe, monument funéraire vide de dépouille, dans la chapelle royale Saint George du château de Windso...
    La reine Victoria fit également ériger un monument à l'endroit où le prince était tombé. Ce monument constitué d'un tas de pierres, analogue aux cairns écossais, marque la place du dernier combat d...
    Armoiries du prince impérial.
    Etendard du prince impérial.
    Monogramme du prince impérial.
    16 mars 1856 – 4 septembre 1870 : Son Altesse Impériale le prince impérial[37];
    4 septembre 1870 – 1er juin 1879 : Son Altesse ImpérialeLouis-Napoléon (puis Napoléon), prince impérial de France.

    Le prince impérial enfant

    1. 1856 - Allégorie de la naissance du prince impérial, plâtre patiné, dim. 31 × 24 × 30, par Albert-Ernest Carrier-Belleuse, Château de Compiègne 1. Réception aux Tuileries, le 21 mars 1860. 2. Portrait du prince impérial. 3. Portrait du prince âgé de sept ans en costume de caporal des grenadiers de la Garde Impériale. 4. La famille impériale. 5. Le prince impérial peint en 1864 par Franz Xaver Winterhalter. 6. Buste du prince impérial par Jean-Baptiste Carpeauxvers 1865. 7. Le prince impéri...

    Le prince impérial adulte

    1. Portrait du prince impérial. 2. Portrait à cheval par Charles Porion. 3. Le prince impérial en 1878. 4. Buste du prince impérial adulte. 5. Le prince et sa mère par James Tissot, 1878. 6. Le prince impérial en 1878.

    L'émission Secrets d'Histoire sur France 3 du 17 février 2020, intitulée Le Prince Impérial ou la fureur de vivre, lui est consacrée[38],[39]. Stéphane Bern y invite notamment l'historien renommé[40] du Second Empire Éric Anceau, l'historienne du Centre d'histoire du XIXe siècle de l'Université Panthéon-Sorbonne Juliette Glikman[41], l'écrivain et ...

    Bibliographie

    1. Jean-Claude Lachnitt - Philippe Munch, Le Prince Impérial - Un HéritierLe Rubicon Éditeur, 2011 2. Alain Frerejean, Napoléon IV, Albin Michel, 1997. 3. Léonce Dupont, Le Quatrième Napoléon, éd. Lachaud & Burdin, 1874 4. André Martinet, Le Prince impérial, éd. Léon Chailley, 1895 5. Augustin Filon, Le Prince impérial : souvenirs et documents, Hachette, 1912 6. Clément Vautel, Le Prince impérial, éd. Albin Michel, 1946 7. Suzanne Desternes, Henriette Chandet, Louis Prince impérial, éd. Hache...

    Articles connexes

    1. Second Empire 2. Maison de Napoléon 3. Société du Prince Impérial 4. L'Empereur, sa femme et le petit prince

    Liens externes

    1. Notices d'autorité : 1.1. Fichier d’autorité international virtuel 1.2. International Standard Name Identifier 1.3. Bibliothèque nationale de France (données) 1.4. Archives nationales (France) 1.5. Système universitaire de documentation 1.6. Bibliothèque du Congrès 1.7. Gemeinsame Normdatei 1.8. Bibliothèque nationale d’Espagne 1.9. Bibliothèque royale des Pays-Bas 1.10. Bibliothèque nationale de Pologne 1.11. Bibliothèque nationale de Pologne 1.12. Bibliothèque nationale d’Israël 1.13. Bi...

    • 16 mars 1856Paris ( France)
    • Napoléon III
  3. en.wikipedia.org › wiki › Napoleon_IIINapoleon III - Wikipedia

    Napoleon III (Charles Louis Napoléon Bonaparte; 20 April 1808 – 9 January 1873) was the first President of France (as Louis-Napoléon Bonaparte) from 1848 to 1852 and the Emperor of the French from 1852 to 1870. A nephew of Napoleon I, he was the last monarch to rule over France. Elected to the presidency of the Second Republic in 1848, he ...

  4. 20 avril 1808 Naissance à Paris de Charles-Louis-Napoléon Bonaparte, troisième fils de Louis Bonaparte, frère de l'Empereur et roi de Hollande, et d'Hortense de Beauharnais, née d'un premier mariage de l'impératrice Joséphine. Sa famille est exilée à la chute de l'Empire et se réfugie à Augsbourg, Arenenberg et Rome.

  5. Napoleon III, also called (until 1852) Louis-Napoléon, in full Charles-Louis-Napoléon Bonaparte, (born April 20, 1808, Paris—died January 9, 1873, Chislehurst, Kent, England), nephew of Napoleon I, president of the Second Republic of France (1850–52), and then emperor of the French (1852–70).