Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 773.000 resultados de búsqueda

  1. Édouard Marie Herriot: Nacimiento: 5 de julio de 1872 Troyes, Francia: Fallecimiento: 26 de marzo de 1957 (84 años) Saint-Genis-Laval, Francia: Sepultura: tombe d'Édouard Herriot (fr) Nacionalidad: Francesa: Lengua materna: Francés: Familia; Padre: Nicolas Herriot: Cónyuge: Blanche Herriot: Educación; Educado en: Escuela normal superior de París; Liceo Louis-le-Grand

  2. Édouard Herriot. Político francés (Troyes, 1872 - Saint-Genis-Laval, Lyon, 1957). Profesor de filosofía de Lyon, fue uno de los muchos intelectuales de su generación que entraron en el Partido Radical a raíz del caso Dreyfus; llegó a ser presidente del Partido desde 1919 hasta su muerte. Empezó su carrera política como alcalde de Lyon (1905-57), ...

  3. Édouard Marie Herriot (French: [edwaʁ ma.ʁi ɛʁjo]; 5 July 1872 – 26 March 1957) was a French Radical politician of the Third Republic who served three times as Prime Minister (1924–1925; 1926; 1932) and twice as President of the Chamber of Deputies. He led the first Cartel des Gauches.

  4. Édouard Herriot, (born July 5, 1872, Troyes, Fr.—died March 26, 1957, Lyon), French statesman and man of letters who was the longtime leader of the Radical Party; he served in nine different cabinets and was premier of France three times (1924–25, 1926, 1932). The son of an army officer, Herriot was educated at the École Normale Supérieure, from ...

    • The Editors of Encyclopaedia Britannica
    • Biographie
    • Détail Des Mandats et Fonctions
    • Décorations
    • Œuvres
    • Hommages et Postérité
    • Dans La Fiction
    • Voir aussi

    Jeunes années

    Édouard Herriot naît le 5 juillet 1872 à Troyes, dans le département de l'Aube[1]. Il est le fils de François-Nicolas Herriot, lieutenant d'infanterie, et de Jeanne-Eugénie Collon[1]. Il effectue ses études au collège Sainte-Barbe à Troyes, puis au lycée de La Roche-sur-Yon. À 15 ans, il obtient une bourse qui lui permet de poursuivre ses études au lycée Louis-le-Grand, à Paris, où il obtient en 1889 le baccalauréat avec la mention « très bien ». En 1891, après une khâgne dans ce même lycée,...

    Entre les deux guerres

    En 1924, il intervient personnellement[8] auprès du préfet du Rhône[9] pour éviter l'expulsion de l'anarchiste italien Sante Ferrini. Après que les élections législatives du 25 mai ont donné la majorité au Cartel des gauches dont il était le principal animateur, il provoque la démission du président Alexandre Millerand qui avait pris parti pour le Bloc national pendant la campagne électorale et avait affirmé son pouvoir en intervenant dans les fonctions du président du Conseil. Il est alors a...

    Pendant la Seconde Guerre mondiale

    Devant l'avance allemande, il suit le gouvernement à Bordeaux puis à Clermont-Ferrand et enfin à Vichy. Devant la Chambre des députés réunie dans l'opéra de la station thermale, lors du vote des 9 et 10 juillet 1940, il rend hommage au maréchal Pétain, le 9 juillet : « Autour de M. le maréchal Pétain, dans la vénération que son nom inspire à tous, notre nation s’est groupée en sa détresse. Prenons garde de ne pas troubler l'accord qui s'est établi sous son autorité. Nous aurons à nous réforme...

    Maire de Lyon en 1905-1940 et 1945-1957
    Sénateur de 1912 à 1919
    Député du Rhône en 1919-1940 et 1945-1957
    Président du Parti radical-socialiste (1919-1926, 1931-1936, 1948-1953, 1955-1957)
    Grand officier de l’ordre de la Couronne(Belgique)
    Grand officier de l’ordre de Saint Alexandre(Bulgarie)
    Grand croix de l’ordre de la République (République d’Espagne)
    Philon le Juif, essai sur l’école d'Alexandrie, 1897
    Madame Récamier et ses amis, Paris, Plon-Nourrit, 1904 [réédité par les éditions Payot en 1924]

    De nombreux édifices lyonnais portent son nom : la rue du Président-Édouard-Herriot, l'hôpital Édouard-Herriot, le port Édouard-Herriot, ainsi que le lycée Édouard-Herriot. Une rose porte aussi le nom de Madame Édouard Herriot.À Voiron ( Isère ), un lycée porte son nom En commémoration du vingtième anniversaire de sa mort, La Poste émet en 1977 un ...

    Édouard Herriot apparaît dans le téléfilm L'Affaire Salengro d'Yves Boisset (diffusé en 2009) dans lequel son rôle est interprété par Bernard Bloch.

    Sources

    Des papiers d’Édouard Herriot sont conservés aux Archives diplomatiques dans la sous-série 89PAAP[archive].

    Bibliographie

    : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

    Articles connexes

    1. Liste des maires de Lyon 2. David Feuerwerker 3. Place du Président-Édouard-Herriot 4. Madame Édouard Herriot, rose dédiée à son épouse.

  5. Herriot, Édouard (1872-1957). Político y escritor francés, nacido el 5 de julio de 1872 en Troyes y muerto el 26 de marzo de 1957 en Saint-Génis-Laval (Ródano). Líder del Partido Radical desde 1919, Herriot fue ministro en nueve gabinetes distintos y primer ministro en 1924-1925 y 1932. Su firme compromiso político con la socialdemocracia y su ...

  6. Édouard Herriot. Fue un político francés. Profesor de filosofía de Lyon, fue uno de los muchos intelectuales de su generación que entraron en el Partido Radical a raíz del caso Dreyfus; llegó a ser presidente del Partido desde 1919 hasta su muerte.