Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 27 resultados de búsqueda

  1. Camille Chautemps, né le 1 er février 1885 à Paris et mort le 1 er juillet 1963 à Washington, D.C., est un homme d'État français. Il fut plusieurs fois président du Conseil des ministres sous la III e République .

  2. Camille Chautemps: 3 22 de junio de 1937 13 de marzo de 1938 Partido Radical Socialista (Frente Popular) 4 Léon Blum: 2 13 de marzo de 1938 10 de abril de 1938 Sección Francesa de la Internacional Obrera (Frente Popular) Édouard Daladier: 3 10 de abril de 1938 21 de marzo de 1940 Partido Radical Socialista: 4 5 Paul Reynaud: 21 de marzo de 1940

  3. Contents move to sidebar hide Début 1 Résultats Afficher / masquer la sous-section Résultats 1.1 Résultats globaux des élections législatives 1.2 Résultats détaillés 1.2.1 Seine 1.3 Composition sociologique de la Chambre des députés 2 XVI e législature 3 Références 4 Voir aussi Afficher / masquer la sous-section Voir aussi 4.1 Bibliographie 4.2 Articles connexes Basculer la table ...

  4. Gouvernement Camille Chautemps (3) du 23 juin 1937 au 14 janvier 1938: Camille Chautemps: Parti radical: Gouvernement Camille Chautemps (4) du 18 janvier 1938 au 10 mars 1938: Gouvernement Léon Blum (2) du 13 mars 1938 au 8 avril 1938: Léon Blum: Section française de l'Internationale ouvrière: Gouvernement Édouard Daladier (3) du 12 avril ...

  5. Camille Blaisot: Sous-secrétaire d'État aux Affaires étrangères 7 juin 1935 24 janvier 1936 Laval 4: Pierre-Étienne Flandin: Ministre des Affaires étrangères Joseph Paul-Boncour: Ministre d’État, délégué permanent à Genève 24 janvier 1936 4 juin 1936 Sarraut 2: Yvon Delbos: Pierre Viénot: Sous-secrétaire d'État aux Affaires ...

  6. Camille Pelletan, Une éducation républicaine, mémoires Texte en ligne Eugène Pelletan, Jarousseau, pasteur du désert, Le Croix Vif, 1992 Edouard Petit, Eugène Pelletan, l’homme et l’œuvre d’après des documents inédits , préface de Ferdinand Buisson, Aristide Quillet, Paris, 1913

  7. Notons cependant la présidence du Conseil des ministres (appelé donc « Président du Conseil ») d'hommes d'État, parmi lesquels Édouard Herriot (94 e, 97 e et 106 e « président du Conseil des ministres français »), André Tardieu, Édouard Daladier, Aristide Briand, Georges Clemenceau, Camille Chautemps, entre autres.