Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 432.000 resultados de búsqueda

  1. Étienne Jacques Joseph Alexandre Macdonald, nacido el 17 de noviembre de 1765 en Sedán, muerto el 25 de septiembre de 1840 en su castillo de Courcelles, cerca de Gien, fue un militar francés, mariscal del Imperio desde 1809 y primer duque de Tarento.

  2. Étienne Jacques-Joseph-Alexandre Macdonald, [1] [2] [3] 1st Duke of Taranto (17 November 1765 – 25 September 1840 [4] ), was a Marshal of the Empire and military leader during the French Revolutionary and Napoleonic Wars. [5] Family background[ edit] Étienne Jacques Joseph Alexandre Macdonald [1] [3] was born in Sedan, Ardennes, France.

  3. Étienne Jacques Joseph Alexandre Macdonald, nacido el 17 de noviembre de 1765 en Sedán, muerto el 25 de septiembre de 1840 en su castillo de Courcelles, cerca de Gien , fue un militar francés, mariscal del Imperio desde 1809 y primer duque de Tarento.

  4. Étienne Jacques Joseph Alexandre Macdonald, nacido el 17 de noviembre de 1765 en Sedan, en una familia de origen escocés originaria de la isla South Uist, en las Hébridas. Su padre, Neil MacEachen (más tarde MacDonald) of Howbeg, protegió la fuga del príncipe Carlos Eduardo Estuardo hacia Francia, estableciéndose en Sancerre.

    • Biographie
    • Considérations
    • Titres, Décorations et Distinctions
    • Iconographie
    • Unions et Postérité
    • Annexes

    Origine

    Étienne Jacques Joseph Alexandre Macdonald[1],[5] est né à Sedan, d'une famille écossaise originaire de l'île de South Uist, dans les Hébrides. Son père, Neil MacEachen (plus tard MacDonald) of Howbeg, protégea la fuite du prince Charles Édouard Stuart vers la France. Neil rejoint en 1767 une quinzaine de jacobites exilés à Sancerre depuis 1752. Neil MacDonald s'y établit avec sa femme Marie-Alexandrine Gonaut et ses enfants, dont Étienne. Ce dernier fut interne au collège de Sancerre avant d...

    Révolution française

    À Jemappes, il est fait colonel du 2e régiment d'infanterie ci-devant Picardie. Il est nommé général de brigade à titre provisoire le 26 août 1793. Il remplace Souham au commandement de la 1re division de l’armée du Nord. En 1795, dans l'armée du Nord de Pichegru, il poursuit les Anglais de Frédéric d'York, passe les fleuves gelés et capture avec sa cavalerie la flotte hollandaise prise dans les glaces. Il est alors promu général de division le 28 novembre 1795. Après avoir servi aux armées d...

    Consulat et Premier Empire

    Il commande les compagnies versaillaises lors du coup d'État du 18 Brumaire et appuie Napoléon Bonaparte. Après la bataille de Marengo et la campagne des Grisons, Macdonald est envoyé au Danemark comme ministre plénipotentiaire jusqu'en 1803. À son retour, il reçoit le titre de grand officier de la Légion d'honneur. Disgracié pour avoir soutenu le général Moreau sous lequel il avait servi, il vit une période d'exil en Berry. Macdonald achète le château de Courcelles-le-Roy et de Bois-Sir-Aimé...

    L’Encyclopædia Britannicade 1911 dit à son sujet : Gunther Rothenberg écrit que Macdonald était un excellent commandant malgré sa tendance à surestimer ses propres capacités[12]. Richard Dunn-Pattison loue également sa « profonde acuité militaire »[13], tandis que Richard Humble le cite comme « l'un des plus insolites et des plus talentueux des mar...

    1er duc de Tarente et de l'Empire le 9 décembre 1809.
    chevalier-commandeur de l'ordre du Saint-Esprit en septembre 1820.
    1825 : une médaille à l'effigie du maréchal Macdonald a été exécutée par le graveur Jacques-Augustin Dieudonné. Un exemplaire en est conservé au musée Carnavalet(ND 377).
    1834 :Portrait de Macdonald par Louis-Édouard Rioult.
    1837 : Étienne-Jacques-Joseph Macdonald, duc de Tarente, maréchal de France par Jean-Sébastien Rouillard.
    1840 : statue par Jean-Jacques Feuchère(1807-1852).

    Étienne Macdonald se marie à trois reprises : 1. Le 5 mai 1791 à Saint-Germain-en-Laye, avec Marie-Constance Jacob (Port-Louis, 1771 - Paris, 10 mars 1797), fille de Charles Jacob de Monloisir, trésorier de France à l'île Bourbon, dont : 1.1. Nancy (Saint-Germain-en-Laye, 29 février 1792 - château de Moncontour, Vouvray, 28 mai 1870), dame d'honneu...

    Sources et bibliographie

    1. Louis Chardigny, Les Maréchaux de Napoléon, Paris, Tallandier, coll. « Bibliothèque napoléonienne », 1977, 495 p. (ISBN 2-235-01609-X). 2. Jacques Jourquin, Dictionnaire des maréchaux du Premier Empire : dictionnaire analytique statistique et comparé des vingt-six maréchaux, Paris, Christian/Jas, septembre 1999, 211 p. (ISBN 2-911090-05-5). 3. Joseph Alexandre Lardier et Charles Ogé Barbaroux, Histoire biographique de la Chambre des pairs : depuis la Restauration jusqu'à l'époque actuelle....

    Liens externes

    1. Ressource relative à la recherche : 1.1. La France savante 2. Ressource relative aux beaux-arts : 2.1. (en) British Museum 3. Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes : 3.1. Biografisch Portaal van Nederland 3.2. Brockhaus Enzyklopädie 3.3. Deutsche Biographie 3.4. Encyclopædia Britannica 3.5. Gran Enciclopèdia Catalana 3.6. Swedish Nationalencyklopedin 3.7. Visuotinė lietuvių enciklopedija 4. Notices d'autorité : 4.1. Fichier d’autorité international virtuel 4.2. Inter...

  5. From a family of Scottish origins, Macdonald personifies the position of those who were dedicated to France rather than to the ruler. Unfairly dismissed in 1802 (essentially for having fought under Moreau and Pichegru but never under Bonaparte) he spent five years effectively in the wilderness.

  6. Marshal Etienne Jacques Joseph Alexandre Macdonald Marshal of France after the Battle of Wagram, known for his outspoken and frank statements By Nathan D. Jensen Born: November 17, 1765 Place of Birth: Sedan, Ardennes, France Died: September 25, 1840 Place of Death: Beaulieu-sur-Loire, France Arc de Triomphe: MACDONALD on the east pillar