Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 44 resultados de búsqueda

  1. François de La Rocque (dit de Séverac), communément appelé colonel de La Rocque, est un militaire, homme politique et résistant français, né le 6 octobre 1885 à Lorient et mort pour la France [1], [note 1] le 28 avril 1946 à Paris.

  2. François Maurice Adrien Marie Mitterrand (Jarnac, Charente, 26 de octubre de 1916-París, 8 de enero de 1996) fue un político francés, presidente de la República Francesa desde 1981 hasta 1995, el tiempo más largo en el cargo en la historia del país.

  3. François I er est considéré comme le roi emblématique de la période de la Renaissance française [1]. Son règne permet un développement important des arts et des lettres en France. Sur le plan militaire et politique, le règne de François I er est ponctué de guerres et d’importants faits diplomatiques.

  4. François Maurice Adrien Marie Mitterrand est né le 26 octobre 1916 dans la ville de Jarnac , au sein d'une famille bourgeoise catholique et conservatrice. Son grand-père paternel était chef de gare à Jarnac, fils d'un éclusier du canal de Berry (à Audes dans le département de l'Allier), et un catholique pratiquant.

  5. François Mitterrand took membership for about a year in the Volontaires nationaux (National Volunteers), an organisation related to François de la Rocque's far-right league, the Croix de Feu; the league had just participated in the 6 February 1934 riots which led to the fall of the second Cartel des Gauches (Left-Wing Coalition).

  6. Mitterrand was gedurende één jaar lid van de Volontaires nationaux (nationale vrijwilligers), een organisatie die gelieerd was aan de ultrarechtse liga Croix de Feu van François de la Rocque. Deze liga had net deelgenomen aan de rellen op 6 februari 1934 die tot de val van het tweede Cartel des Gauches (Linkse Coalitie) leidden [1] .

  7. Tra il 1935 e il 1936 milita con i volontari nazionali del tenente colonnello François de La Rocque. Non lo segue però nell'avventura del Parti social français, il primo partito di massa di destra in Francia, e si dice "costernato" quando ascolta i suoi discorsi. Svolge tra il 1937 e il 1939 il servizio militare nella fanteria coloniale.