Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 12.600 resultados de búsqueda
  1. François-Auguste Biard Magdalena Bay (1841), Museo del Louvre, París François-Auguste Biard ( Lyon, 30 de junio de 1799 - Samois-sur-Seine, 20 de junio de 1882) fue un pintor francés. Índice 1 Biografía 2 Referencias 3 Bibliografía 4 Enlaces externos Biografía Estudió en la École des beaux-arts de Lyon con Pierre Révoil.

  2. François-Auguste Biard; from Le Monde illustré (1880) François-Auguste Biard , born François Thérèse Biard (29 June 1799 – 20 June 1882) was a French painter, known for his adventurous travels and the works depicting his experiences.

  3. François-Auguste Biard (29 de junio de 1799 - 20 de junio de 1882) fue un pintor y viajero francés. Por sus padres François-Auguste Biard había sido destinado al estado eclesiástico, pero se convirtió en pintor. Hizo sus primeros dibujos en una fábrica de papel en Lyon.

    • Biographie
    • Style
    • Œuvres
    • Récompenses
    • Expositions
    • Collections Publiques
    • Œuvres référencées Non localisées
    • Iconographie
    • Annexes

    Formation

    Bien que destiné par ses parents à l’état ecclésiastique, François-Auguste Biard se consacre à la peinture. Il commence à peindre dans une fabrique de papier peint lyonnaise[3], puis rejoint l'École des beaux-arts de Lyon où il sera formé par Pierre Révoil[4] jusqu'en 1818, puis par Fleury Richard[5]qui lui succède à la tête de l'école. Toutefois, Biard reste un élève relativement autonome qui ne suit la formation que par intervalles plus ou moins réguliers. Il est qualifié d'autodidacte. Il...

    Un peintre voyageur

    Lors du premier Salon parisien auquel il participe, en 1824, il est accueilli très favorablement par les critiques et plus particulièrement par Auguste Jal, à l'inverse de ses collègues, élèves, eux aussi, de Révoil. En 1824, l'archevêché commande quatre tableaux aux élèves de Pierre Révoil. Biard fait partie des peintres sollicités. Il peint alors Saint Pothin apportant dans les gaules l'image de la mère de Dieu[6].La même année il participe au Salon de Paris. Il participera de manière régul...

    Léonie

    En 1839, il participe à l’expédition scientifique dirigée par Joseph Paul Gaimard, au Spitzberg et en Laponie[7], avec sa fiancée, l’écrivaine Léonie d'Aunet, qui publia le récit de ce voyage en 1854, sous le titre Voyage d’une femme au Spitzberg[8]. Il tire plusieurs tableaux de ce voyage et peint quatre panneaux à décor nordique pour le Muséum national d'histoire naturelle à Paris[8]. Il épouse Léonie d'Aunet le 23 juillet 1840, à Paris. Le couple a une fille, Henriette Marie Adélaïde, née...

    Au XIXe siècle, François-Auguste Biard est particulièrement connu pour ses peintures de paysages exotiques. Ses œuvres, qui font preuve d'une très grande minutie et d'un sens du détail, témoignent de sa formation lyonnaise. Il répond en effet à certains codes de l'École des beaux-arts de Lyontels les paysages très détaillés ou les couleurs denses. ...

    L'Abolition de l'esclavage dans les colonies françaises en 1848

    L'Abolition de l'esclavage dans les colonies françaises en 1848 de François-Auguste Biard est une huile sur toile de 260 × 392 cm conservée au château de Versailles. La scène représente l'abolition de l’esclavage dans les colonies françaises. On assiste à la scène de l’émancipation du peuple esclave en 1848 en France. On aperçoit deux esclaves noirs, au centre, qui s’enlacent, représentés avec des chaînes brisés, image de leur liberté juste acquise. Les autres esclaves ne sont toujours pas le...

    Combat contre des ours blancs

    Huile sur toile (50 × 62 cm), peinte en 1839, et conservée à Tromsø au musée des Beaux-Arts de la Norvège du Nord[19], Combat contre des ours blancsreprésente un paysage glacial avec un arrière-plan très clair composé de banquises. Au centre figurent trois voyageurs sur une barque attaqués par des ours polaires.

    Quelques prix à l'École des beaux-arts de Lyonen classe de principes.
    Médaille d’or de deuxième classe au Salon de 1827 pour La Diseuse de bonne aventure.
    Médaille de première classe aux salons de 1836 et 1848.
    Nommé chevalier de la Légion d’honneur avec citation pour son tableau Le Désert est piquant d’effet et d’une grande vérité locale, le 9 juin 1838.
    1833 : Douai, Des sorcières modernes (médaille d’argent), Un curé et sa servante dévalisés dans le défilé de la Sierra Morena, Un concert de fellahs égyptiens aux environs d’Alexandrie.
    1833 : Arras, Des sorcières modernes (2e médaille d’argent, section « Genre »), Un curé et sa servante dévalisés dans le défilé de la Sierra Morena, Un concert de fellahs égyptiens aux environs d’A...
    1835 : Douai, L’hôpital des folles à Lyon(grande médaille d’argent).
    1835 : Valenciennes, Intérieur de l’hôpital des folles à Lyon(médaille d’argent, section « Grands tableaux de genre »).

    Brésil

    1. Rio de Janeiro, musée national des Beaux-Arts : Portrait de femme, huile sur toile, 214,5 × 159 cm.

    France

    1. Bayeux, musée d'Art et d'Histoire Baron-Gérard : 1.1. Chasseurs norvégiens au Spitzberg; 1.2. Kayaks esquimaux, le baiser. 2. Compiègne, musée national du palais de Compiègne : 2.1. Le Salon de M. le comte de Nieuwerkerke, directeur général des musées impériaux, intendant des Beaux-Arts de la Maison de l’Empereur, membre de l’Institut, 1855, huile sur toile, 200 × 265 cm[21]; 2.2. Une soirée au Louvre chez le comte de Nieuwerkerke en 1855, huile sur toile, 168 × 233 cm. 3. Dieppe, château-...

    Grande-Bretagne

    1. Kingston-upon-Hull, Wilberforce House (en) : Esclaves sur la côte ouest africaine, 1840.

    Vente d’esclaves dans les États d’Amérique du Sud[8].
    La Chasse aux esclaves fugitifs[8].
    Sainte Marie Madeleine, Salon de 1827.
    Gulliver dans l’ile des géants, Salon de 1852.

    Un tableau réalisé par Jean-Baptiste Corot, Portrait de François-Auguste Biard (1830) est conservé au musée d’Art et d’Histoire de Genève[29]. Dans Le Charivari du 11 septembre 1840 parut un portrait charge de Biard par Benjamin Roubaudavec la légende suivante :

    Bibliographie

    1. William Duckett fils, Dictionnaire de la conversation, t. 3, Paris, Didot, 1873, p.139 2. (en) Ana Lucia Araujo, Brazil Through French Eyes: A Nineteenth-Century Artist in the Tropics. Albuquerque: University of New Mexico Press, 2015 3. Ana Lucia Araujo, Romantisme tropical: L’Aventure d’un peintre français au Brésil. Québec, Presses de l’Université Laval, 2008 4. (pt) Ana Lucia Araujo, « Encontros difíceis: o artista-herói e os índios corrompidos no relato de viagem Deux Années au Brésil...

    Liens externes

    1. Notices d'autorité : 1.1. Fichier d’autorité international virtuel 1.2. International Standard Name Identifier 1.3. Bibliothèque nationale de France (données) 1.4. Système universitaire de documentation 1.5. Bibliothèque du Congrès 1.6. Gemeinsame Normdatei 1.7. Bibliothèque royale des Pays-Bas 1.8. Bibliothèque nationale de Pologne 1.9. Bibliothèque universitaire de Pologne 1.10. WorldCat Id 1.11. WorldCat 2. Ressources relatives aux beaux-arts : 2.1. AGORHA[archive] 2.2. Musée des beaux-...

  4. 15/02/2021 · François-Auguste Biard fue un pintor excepcional, conocido apenas en los círculos de entendidos. Sin embargo, una exposición en París rehabilita a este artista y caricaturista de gran talento ...

  5. 03/02/2021 · François-Auguste Biard fue un pintor excepcional, conocido apenas en los círculos de entendidos. Sin embargo, una exposición en París rehabilita a este artista y caricaturista de gran talento,...

  6. François-Auguste Biard French | 1798 - 1882 FOLLOW 1 OVERVIEW ARTWORKS (51) AT AUCTION (50) PERFORMANCE BIOGRAPHY Artworks 51 Total Artworks Deux Indiens emportés dans les chutes du Niagara Young woman with hookah The princesses Leopoldina and Isabelle of Bragança, in Rio de Janeiro GREEK MAN LOOKING AT THE HORIZON L’hôpital des fous à Lyon