Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 34.300 resultados de búsqueda
  1. Lazare Hippolyte Carnot, ( Saint-Omer ( Paso de Calais) 6 de abril de 1801 - París 16 de marzo de 1888 ). Fue un político francés durante la Tercera República Francesa. Su tumba se puede ver en el parisino Cementerio del Père-Lachaise. Familia

  2. Hippolyte Carnot was born at Saint-Omer, Pas-de-Calais. After the final defeat of Napoleon in 1815, his father went into exile. Hippolyte Carnot lived at first in exile with his father, returning to France only in 1823.

  3. tvd.wiki › wiki › Hippolyte_CarnotHippolyte Carnot

    Lazare Hippolyte Carnot (6 de octubre de 1801, Saint-Omer - 16 de marzo de 1888) fue un político francés. Era el hermano menor del fundador de la termodinámica Sadi Carnot y el segundo hijo del político revolucionario y general Lazare Nicolas Marguerite Carnot , quien también sirvió en el gobierno de Napoleón, así como el padre de la presidenta francesa Marie François Sadi Carnot .

  4. Hippolyte Carnot. Lazare Hippolyte Carnot (6 October 1801, Saint-Omer – 16 March 1888) was a French politician. He was the younger brother of the founder of thermodynamics Sadi Carnot and the second son of the revolutionary politician and general Lazare Nicolas Marguerite Carnot, who also served in the government of Napoleon, as well as the father of French president Marie François Sadi Carnot.

    • Biographie
    • Relations avec Son Frère Sadi
    • Publications
    • Bibliographie
    • Voir aussi

    Origines et jeunesse

    Hippolyte Carnot est le fils cadet de Lazare Carnot, dit le Grand Carnot. Ce dernier, mathématicien et ingénieur brillant, élève de Gaspard Monge, en particulier, auteur d’Essais sur les machines en général (1783), a également été soldat, meneur d’hommes et patriote. Il fut élu à l’Assemblée nationale législative (Révolution française) puis à la Convention, et vota la mort du roi Louis XVI. Pendant les guerres de la Révolution française, au sein du Comité de salut public, il est l’organisateu...

    Débuts de carrière

    Hippolyte fréquente, grâce à ses relations chez les jeunes avocats, tous ceux qui aspirent à renverser les Bourbons et à améliorer l'ordre social. Animé par l'idéal républicain transmis par son père, il s'emploie à diffuser les thèses libérales. Doté d'un solide bon sens, il répugne à l'action violente encore prônée par des groupuscules, car il sent qu'elle provoquerait de sévères mesures de répression[2]. Le 13 décembre 1824 il se fait admettre à la Société de la morale chrétienne, fondée en...

    Ministre de l'Instruction publique

    Acceptant la proclamation de la République en février 1848, Carnot devient ministre de l'Instruction publique dans le gouvernement provisoire[6]. Au ministère il fonda l'École d'administration destinée à préparer les administrateurs gouvernementaux ; elle fut de courte durée mais l'idée en fut reprise pour l'École nationale d'administration. Il introduisit la méthode de Lancaster (voir l'École mutuelle) dans beaucoup d'écoles (cours du soir, supports d'adultes et petites bibliothèques). Il ac...

    Les deux frères Carnot n’ont guère en commun que leur famille et leur nom prestigieux. Avec des personnalités fort différentes, ils auront également des carrières différentes.

    Auteur

    1. Gunima, nouvelle africaine du XVIIIe siècle(1824) 2. Le Gymnase, recueil de morale et de littérature(1828) 3. Le Supplice de Torregiano(1833) 4. Le Vaisseau chinois(1833) 5. Légende de David(1834) 6. La Pêche des Esquimaux(1834) 7. Grégoire (Abbé Henri), Évêque constitutionnel de Blois(6 volumes, 1837-45) 8. Mémoires de Barère de Vieuzac(4 volumes, 1842-44) 9. L'Allemagne avant l'invasion française(1842) 10. L'Allemagne pendant la Révolution(1843) 11. Les Esclaves noirs(1844) 12. De l'escl...

    Co-auteur

    1. Doctrine de Saint-Simon : exposition, première année, 1828-1829 (avec : Saint-Amand Bazard, B.-P. Enfantin, Henri Fournel et Charles Duveyrier), Paris, bureau de l'Organisateur, 1831, 432 p. (BNF 32121193, lire en ligne). 2. Doctrine de Saint-Simon : exposition, 2e année, (avec Saint-Amand Bazard), Paris, bureau de l'Organisateur et du Globe, 1930, 218 p. (BNF 31908915, lire en ligne).

    Joseph Moody, French Education Since Napoleon, Syracuse, N.Y., 1979.
    Collectif, Sadi Carnot et l'essor de la thermodynamique, CNRS Éditions (1er septembre 1998) (ISBN 2-222-01818-8)
    « Hippolyte Carnot », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]

    Articles connexes

    1. Famille Carnot 2. Saint-simonisme 3. Paul Cunisset-Carnot

    Liens externes

    1. Notices d'autorité : 1.1. Fichier d’autorité international virtuel 1.2. International Standard Name Identifier 1.3. CiNii 1.4. Bibliothèque nationale de France (données) 1.5. Archives nationales (France) 1.6. Système universitaire de documentation 1.7. Bibliothèque du Congrès 1.8. Gemeinsame Normdatei 1.9. Bibliothèque nationale d’Espagne 1.10. Bibliothèque royale des Pays-Bas 1.11. Bibliothèque nationale de Pologne 1.12. Bibliothèque nationale d’Israël 1.13. Bibliothèque universitaire de...

  5. Lazare Hippolyte Carnot (geboren 6. Oktober 1801 in Saint-Omer; gestorben 16. März 1888 in Paris) war ein französischer Politiker und Publizist. Er war der zweite Sohn des französischen Offiziers, Mathematikers und Politikers Lazare Carnot (1753–1823) und der Vater des zukünftigen französischen Präsidenten, Sadi Carnot (1837–1894).