Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 44 resultados de búsqueda

  1. Jean-Baptiste Isabey né à Nancy le 11 avril 1767 et mort à Paris le 18 avril 1855 est un peintre, miniaturiste, aquarelliste, dessinateur, lithographe, décorateur d'opéra et costumier français. À l'époque de la grande peinture historique , Isabey pratique l’art de la miniature .

  2. Browse Artists Alphabetically Artist Names Beginning Complete List A-Z : Maria A'Becket - American Painter Hans von Aachen - German Painter Alvar Aalto - Finnish Architect ...

  3. The following is a chronological list of French artists working in visual or plastic media (plus, for some artists of the 20th century, performance art).For alphabetical lists, see the various subcategories of Category:French artists.

  4. El Congreso de Viena, por Jean-Baptiste Isabey, 1819. El Congreso de Viena fue un encuentro internacional celebrado en la capital austriaca , convocado con el objetivo de restablecer las fronteras de Europa tras la derrota de Napoleón Bonaparte y reorganizar las ideologías políticas del Antiguo Régimen .

  5. Contents move to sidebar hide Début 1 Histoire de la miniature de portrait européenne 2 Technique 3 Le matériel Afficher / masquer la sous-section Le matériel 3.1 Le support 3.2 La peinture 3.3 Les outils 4 Quelques noms célèbres 5 Voir aussi Afficher / masquer la sous-section Voir aussi 5.1 Bibliographie 5.2 Articles connexes 6 Notes et références Basculer la table des matières ...

  6. Contents move to sidebar hide Début 1 Histoire et bâtiment 2 Espaces Afficher / masquer la sous-section Espaces 2.1 Le grand escalier 2.2 Salle des audiences 2.3 Chambre du Roi 2.4 Grande galerie 2.5 Oratoire 2.6 Galerie Barathier ou salle des faïences 2.7 Salle à manger 2.8 Grand salon 2.9 Salles orientalistes 3 Collections Afficher / masquer la sous-section Collections 3.1 Beaux-Arts 3.2 ...

  7. Biographie Formation. Bien que destiné par ses parents à l’état ecclésiastique, François-Auguste Biard se consacre à la peinture.Il commence à peindre dans une fabrique de papier peint lyonnaise [3], puis rejoint l'École des beaux-arts de Lyon où il sera formé par Pierre Révoil [4] jusqu'en 1818, puis par Fleury Richard [5] qui lui succède à la tête de l'école.