Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 29.400 resultados de búsqueda
  1. Anuncio
    relacionado con: Joseph Caillaux
  2. 100,000+ usuarios visitaron mylife.com el mes pasado

    Report includes: Contact Info, Address, Photos, Court Records & Reviews

  1. Joseph Marie Auguste Caillaux (Le Mans, 30 de marzo de 1863-Mamers, 21 de noviembre de 1944) fue un político francés de la Tercera República.Discípulo de Pierre Waldeck-Rousseau, comenzó su carrera política entre los republicanos moderados, antes de unirse al Partido Radical, del cual se convirtió rápidamente en una de sus figuras principales. [1]

  2. Joseph Caillaux. Joseph-Marie–Auguste Caillaux ( French pronunciation: [ʒɔzɛf kajo]; 30 March 1863 Le Mans – 22 November 1944 Mamers) was a French politician of the Third Republic. He was a leader of the French Radical Party and Minister of Finance, but his progressive views in opposition to the military alienated him from conservative ...

  3. Joseph Caillaux (Joseph Marie Auguste Caillaux; Le Mans, 1863 - Mamers, 1944) Político francés. Llegó a ser primer ministro (entre junio de 1911 y enero de 1912) y varias veces ministro de Hacienda de su país, cargo desde el que introdujo el sistema proporcional del Impuesto sobre la Renta.

    • Biographie
    • Œuvres
    • Sources Primaires
    • Liens Externes

    Situation personnelle

    Fils d'Eugène Caillaux, parlementaire sarthois royaliste qui fut ministre des Finances de Mac-Mahon en 1877, Joseph Caillaux, né en 1863, est élevé par un précepteur clérical fanatique puis par les jésuites qui, par réaction, l'amènent à adopter des idées républicaines[1]. Il fait ses études secondaires au lycée du Mans puis au lycée Fontanes à Paris (actuel lycée Condorcet) où il suit l'enseignement public jusqu'au baccalauréat, enfin à la faculté de Paris où il obtient une licence en droit[...

    Début en politique

    Lors des élections législatives du 8 mars 1898, il se présente à la demande des comités républicains locaux, quinze jours avant le scrutin, alors qu'il se trouve en inspection en Algérie, dans l'arrondissement de Mamers, tenu jusqu'alors par la droite monarchiste. Élu, à la surprise même de ses amis politiques, avec 12 939 voix contre 11 737 au sortant, Sosthène II de La Rochefoucauld, duc de Doudeauville, il devient député de la Sarthe, mandat qu'il conserve jusqu'en 1919, malgré les adversi...

    Affaire Rochette

    En 1911, une commission d'enquête parlementaire présidée par Jaurès met en cause Caillaux, accusé de collusion avec Henri Rochette. Ce dernier, spéculateur véreux à l'origine de plusieurs escroqueries financières, bénéficie de soutiens politiques et ouvre largement sa caisse noire aux comités politiques et à leurs journaux, notamment Le Rappel que dirige un ami de Caillaux. Le Figaro utilise cette affaire dans la campagne de presse de 1914 qui conduit Henriette Caillaux à assassiner Gaston Ca...

    Essais sur la question fiscale 1. Les Impôts en France. Traité technique, Paris, Chevalier-Marescq, 1896-1904, 2 vol. 2. Les Finances de la France, Discours prononcé par M. Joseph Caillaux, ministre des Finances. Extrait du procès-verbal de la séance de la Chambre des députés du 9 décembre 1901, Paris, Imprimerie de la bourse du commerce, 1901, 69 p. 3. Guide à l'usage des cultivateurs de la Sarthe qui veulent distiller leurs produits, Le Mans, Imprimerie de l'Institut de bibliographie, 1904, 33 p. 4. Les Réformes fiscales, discours de M. Caillaux, prononcé à la Chambre des députés dans la séance du 13 décembre 1904, Paris, Imprimerie de L. Cadot, 1905, 39 p. 5. L'Impôt sur le revenu, projet de loi de M. Caillaux, Reims, Action populaire, 1909, 32 p. 6. L'Impôt sur le revenu, Paris, Berger-Levrault, 1910, VIII-539 p. Essais sur la question gouvernementale 1. L'Action réformatrice, 1911. 2. Devant l'histoire : mes prisons, Paris, Éditions de la Sirène, 1920, V-349 p. 3. Où va la Fran...

    Les papiers personnels de Joseph Caillaux sont conservés aux Archives nationales sous la cote 599AP[1].
    Émile Roche, Joseph Caillaux, Avec Joseph Caillaux : mémoires, souvenirs et documents, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Institut d'histoire des relations internationales contemporaines, 1980,...
    Ressources relatives à la vie publique :
    Ressource relative à la recherche :
    Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes :
  4. 18/11/2021 · Joseph Caillaux, in full Joseph-marie-auguste Caillaux, (born March 30, 1863, Le Mans, France—died Nov. 22, 1944, Mamers), French statesman who was an early supporter of a national income tax and whose opposition to World War I led to his imprisonment for treason in 1920.

  5. Joseph Caillaux. Joseph Caillaux, the son of Eugéne Caillaux, a conservative politician, was born in Le Mans, France, on 30th March, 1863. After obtaining a law degree in 1886 he joined the Finance Ministry as a deputy inspector. A member of the Radical Republican Party, Caillaux was elected to the Chamber of Deputies by 12,929 votes to 11,737.

  6. 27/11/2018 · Joseph Caillaux impose à ses parlementaires une stricte discipline de vote et met le ministère Barthou en minorité en décembre 1913. En quête de compromis, Raymond Poincaré appelle à la présidence du Conseil Gaston Doumergue, un radical favorable à sa loi des trois ans. Joseph Caillaux entre au gouvernement comme ministre des Finances.