Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 23 resultados de búsqueda
  1. Anuncios
    relacionados con: Louis Hubert Lyautey
  2. 100,000+ usuarios visitaron us.searchley.com el mes pasado

    Search Renewal By Andersen St Louis. Search Renewal By Andersen St Louis, Top Results From Trusted Resources

  3. 100,000+ usuarios visitaron mylife.com el mes pasado

    Reputation Profiles include free contact info & photos + criminal & court records. See your own Reputation & Score, too - Profiles are shown over 300 million times monthly.

  4. 100,000+ usuarios visitaron peoplelooker.com el mes pasado

    Explore Lyautey's Public Records, Phone, Address, Social Media & More. Look Up Any Name. Explore Lyautey's 1. Phone Number 2. Address 3. Email & More. Lookup Any Name - Try Today!

  1. hace 5 días · Hubert Lyautey (1854–1934), Marshal of France; Louis Maimbourg (1610–1686), Jesuit and historian; Aimé Morot (1850–1913), painter; Charles Palissot de Montenoy (1730–1814), playwright; Michel Picard (born 1931), writer, winner of the 2007 Feuille d'or de la ville de Nancy; Michel Platini (b. 1955 in Jœuf), footballer

    • 188–353 m (617–1,158 ft), (avg. 212 m or 696 ft)
    • Meurthe-et-Moselle
  2. 14/01/2022 · Louis Hubert LYAUTEY « Rien n'a d'empire sur l'amour, L'amour en a sur toutes choses. » Jean DE LA FONTAINE « Rien n'a vraiment de l'importance, sinon le temps que nous consacrons à cultiver l'amour, l'amitié, la paix et le bonheur dans les jardins secrets du coeur.

  3. hace 4 días · — Anne-Marie Sohn, Compte-rendu de Fabienne Giuliani, Les liaisons interdites. Histoire de l’inceste au XIX e siècle Le rapporteur de la loi, Louis-Michel Lepeletier de Saint-Fargeau , affirma en effet que le Code pénal n’a mis hors-la-loi que les « vrais crimes », et non pas les « délits factices, créés par la superstition, la féodalité, la fiscalité et le despotisme » . L ...

  4. 17/01/2022 · 123 av Marechal Louis Hubert Lyautey . 0.2 km from Holiday Inn Toulon - City Centre, an IHG hotel. Gaudina Burgers #12 of 473 Restaurants in Toulon 183 ...

    • Personnalités
    • Biographie
    • Carrière politique
    • Famille
    • Enfance
    • Résumé
    • Décès
    • Études
    • Formation
    • Hommages
    • Commentaires
    • Composition
    • Carrière militaire
    • Parcours
    • Tournées
    • Controverse

    Abel Bonnard (prononcé [bonar]) est un écrivain, homme politique et poète français né le 19 décembre 1883 à Poitiers et mort le 31 mai 1968 à Madrid. Ses rapports avec son demi-frère Eugène  qu'il appelait déjà « le raté »  se dégradent, alors que lui réussit ses études avec brio32. Abel, déçu par l'esprit « sorbonnard », auquel il reproche de « méconna[ître] la beauté », préfère se consacrer à son œuvre en germe33. Ne côtoyant pas les autres étudiants, il préfère s'isoler dans sa chambre et entretenir des relations épistolaires, notamment avec Paul Géraldy34,35. Même s'il connaît beaucoup de monde, il ne fréquente guère qu'Émile Despax et Léo Larguier35.

    Entré en littérature avec deux recueils de poèmes, Les Familiers et Les Royautés, il devient une figure des milieux mondains grâce à sa réputation d'homme d'esprit. Grand voyageur, auteur d'une vingtaine d'ouvrages, il connaît le succès grâce à En Chine  qui lui vaut le grand prix de littérature  et aux Modérés. Participant aussi à de nombreux journaux, il est élu à l'Académie française en 1932.

    Maurrassien, il évolue vers le fascisme dans les années 1930 et se rapproche du Parti populaire français de Jacques Doriot. Partisan d'un rapprochement franco-allemand, il devient, durant la Seconde Guerre mondiale, une figure de la collaboration avec l'occupant nazi. Nommé ministre de l'Éducation nationale en 1942, il fait partie des « ultras » et des derniers partisans du régime de Vichy qui se réfugient à Sigmaringen en 1944.

    Fils d'Ernest André Étienne Bonnard, directeur des prisons de la Vienne1, et de son épouse Marie-Pauline Benielli2, sans profession1, il est corse par sa mère1. Son père biologique est en réalité un homme du monde, le comte Joseph Napoléon Primoli3, par lequel il descend de Joseph et Lucien Bonaparte, les frères de Napoléon4. Bonnard évoque d'ailleurs, dans Le Palais Palmacamini, sa rencontre, en 1882, avec « une jeune femme qu'il aimait » : sa mère5. Enfin, par sa tante maternelle, Barberine, il est le cousin germain du poète Pierre Bonardi4. Le 5 août de la même année, il lui naît un demi-frère20, fils d'Ernest et Pauline et prénommé Eugène Jefferson19.

    Il naît le 19 décembre 1883, à trois heures du matin, au 16, rue des Grandes-Écoles à Poitiers1, après un accouchement difficile6. Il reçoit les prénoms d'Abel, Jean, Désiré, mais d'après Olivier Mathieu, n'est pas baptisé7. Il garde le souvenir de la maison familiale comme d'une « forteresse »8 ou d'une « arche », « pleine d'une vie plantureuse »6. Proche et complice de sa mère9, il mène une enfance « rêveuse, imaginative, traversée par les émotions discrètes et profondes de la province et de la nature »7. Son père, a contrario, est un « garde-chiourme » qui exerce sur lui une « sévérité inutile »9. Il s'ennuie lorsqu'il doit l'accompagner à la maison d'arrêt10. Il rapportera dans son autobiographie L'Enfance les disputes fréquentes de ses parents11.

    À quatre ans, il sait lire et écrire couramment, et commence d'apprendre grec et latin à six ans. Très jeune, il acquiert un varié et vaste savoir9 et commence un journal intime12. Il fait de fréquents séjours chez ses tantes à Ajaccio10 et chez le comte Primoli à Rome. Ce dernier, lettré, photographe et amateur d'art13, le « prend sous son aile »4. Bonnard le moque dans son journal malgré l'affection qu'il lui porte5. À l'invitation de Coppée, il découvre Venise43. Il visite la place Saint-Marc avec la princesse Bibesco44. Coppée, au contact duquel il se sent « près de l'ancienne France », devient son maître quelque temps, jusqu'à sa mort en 190843,45. Parmi les symbolistes, il fréquente aussi Catulle Mendès, Sully Prudhomme et Jean Richepin46. Dans le même temps, il découvre les salons de la comtesse Thérèse Murat, née Bianchi  qui sera, quinze ans plus tard, sa maîtresse46  et de la marquise de Ludre-Frolois, où il rencontre le Tout-Paris44. Il participe aussi aux « lundis hebdomadaires de la rue des Vignes » chez René Boylesve44. Le groupe se réunit au Caffè Florian à Venise52. Il loge chez les sorelle Zuliani, à côté du palais Venier53. Dans la ville, Bonnard prend des cours de chinois avec un certain Tchou Kia Kien54. Il y rencontre aussi Gabriele d'Annunzio, mais leurs relations ne sont que froidement courtoises55.

    En août 1893, les Bonnard quittent Embrun, alors que le père est nommé au centre de détention dEysses, à Villeneuve-sur-Lot. On perd trace d'eux jusqu'en octobre21.

    Il entre au lycée Henri-IV, puis en khâgne à Louis-le-Grand31. En 1902, il présente le concours d'entrée à l'École normale (ENS) de la rue d'Ulm31. Il échoue, avec la note de 23,75 sur 60 et classé 25e sur 214 candidats31. Il néglige de le présenter à nouveau l'année suivante31. Inscrit en Sorbonne32, il obtient une licence en lettres  mention passable  en 190532.

    Se partageant entre Paris et Rome, il est reçu par Jérôme Carcopino au palais Farnèse, logé par Primoli dans sa villa d'Ariccia35 et introduit par Ernest Dupuy dans le mondo36. Il travaille alors à un recueil de Sérénades, qu'il abandonnera ; mais il livrera les fortes impressions de cette époque dans Rome36. Entretemps, il devient élève de lÉcole du Louvre37,38.

    Le 5 mai 1908, il fait partie du comité d'initiative du « groupe des 45 », dont font partie avec lui Henri Barbusse, Tristan Bernard, Francis de Croisset, Reynaldo Hahn, Gabriel de La Rochefoucauld ou Paul Reboux48. Le second dîner, où il retrouve Pierre Mortier, a lieu le 5 juin 190948.

    Entretemps, en 1908, écrit et publie coup sur coup deux autres volumes de poésie, Les Royautés et Les Histoires lesquelles se constituent de deux contes en vers, La Sous-Préfète et Le Prince persan48. En outre, Abel Bonnard, au long de sa carrière, usera aussi du vers libre, comme dans son Poème du débauché paru dans la presse en 193840. Les deux volumes sont présentés au prix Archon-Despérouses, dans le jury duquel siègent Paul Bourget et Maurice Barrès avec lequel il entretient une antipathie tenace49 : ce sont Les Royautés qui l'obtiennent48. Jean-Louis Vaudoyer dira d'une des pièces du recueil, Hercule et Prométhée, qu'elle constitue « l'un de ces chefs-d'œuvre à demi-ignorés de la poésie française50 ».

    C'est alors que se forme ce que Paul Morand et Henri de Régnier ont appelé la « petite bande » ou « club des Longues moustaches »38. Le groupe se compose principalement de camarades de l'École du Louvre, dont Charles Du Bos, Auguste Gilbert de Voisins, Émile Henriot, Edmond Jaloux, Eugène Marsan, Francis de Miomandre52 et son proche ami Jean-Louis Vaudoyer38. Celui-ci décrit Bonnard à cette époque comme « un garçon au très fin et sensible visage, et dont les regards prompts, actifs, brillaient sous un front qu'une mousse de cheveux presque immatérielle enveloppait d'écume dorée38 ».

    Mobilisé en 1914, il tient à jour durant la Première Guerre mondiale un manuscrit, qu'il intitule Caractère de la guerre67.

    Journaliste littéraire, il est un ami de Marcel Proust68. Il collabore à un recueil littéraire et poétique avec Colette et Paul Morand  Affaires de cœur  ainsi qu'au second tome d'un ouvrage  Les merveilles de la mer  où il succède à Paul Valéry.

    Revenu des longs voyages, il se cantonne cette fois-ci à l'Europe83, et notamment à l'Espagne84, d'où il ramène Navarre et Vieille-Castille85, à la Yougoslavie85, à Venise86 et à Bruxelles, où il représente l'Académie87.

    Il est sceptique quant à l'action des ligues, en particulier lors de la crise du 6 février 1934 : il évoquera dans un discours en 1937 « ce touchant et misérable six février, cette ébauche d'un tableau qui n'a pas été peint, d'une œuvre qui n'a pas été faite102 ».

  5. Hace 21 horas · Marshals Louis Franchet d'Espèrey and Hubert Lyautey (the latter suddenly died in July) added their names to the report. After the autumn maneuvers, which Pétain had reinstated, a report was presented to Pétain that officers had been poorly instructed, had little basic knowledge, and no confidence.

  6. 19/01/2022 · ¿Alguna vez te has preguntado dónde está enterrado Napoleón Bonaparte? Te mostramos su mausoleo en el Museo del Ejército de París.

  1. Anuncios
    relacionados con: Louis Hubert Lyautey
  2. 100,000+ usuarios visitaron us.searchley.com el mes pasado

    Search Renewal By Andersen St Louis. Search Renewal By Andersen St Louis, Top Results From Trusted Resources

  3. 100,000+ usuarios visitaron mylife.com el mes pasado

    Reputation Profiles include free contact info & photos + criminal & court records. See your own Reputation & Score, too - Profiles are shown over 300 million times monthly.

  4. 100,000+ usuarios visitaron peoplelooker.com el mes pasado

    Explore Lyautey's Public Records, Phone, Address, Social Media & More. Look Up Any Name. Explore Lyautey's 1. Phone Number 2. Address 3. Email & More. Lookup Any Name - Try Today!