Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 37 resultados de búsqueda

  1. Hubert Lyautey, né le 17 novembre 1854 à Nancy et mort le 27 juillet 1934 à Thorey, est un militaire français, officier pendant les guerres coloniales, premier résident général du protectorat français au Maroc en 1912, ministre de la Guerre lors de la Première Guerre mondiale, puis maréchal de France en 1921, académicien et président d'honneur des trois fédérations des Scouts de ...

  2. Le lycée Lyautey est un établissement d'enseignement secondaire français de l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE), situé à Casablanca . Le lycée est fréquenté par des élèves appartenant à la haute bourgeoisie marocaine et française et a vu naître d'importantes personnalités artistiques, intellectuelles, économiques, politiques et sportives.

  3. En el piso superior a la cripta, desde el que se puede observar el sepulcro imperial, están expuestos los sarcófagos de José I de España y Jerôme Bonaparte, hermanos de Napoleón; Napoleón II, hijo de Napoleón; y los mariscales Foch y Lyautey, en diferentes compartimentos laterales. Memorial de Charles de Gaulle.

  4. Louis Hubert Gonzalve Lyautey (1854-1934), Maresciallo di Francia, ministro della Guerra. Albert d'Amade (1856-1941), Generale di divisione, comandante dell'Armée des Alpes, del Groupe de divisions territoriales e del Corps expéditionnaire d'Orient nel corso della prima guerra mondiale

  5. 26/07/2022 · Le dictionnaire des citations. citation du jour , citations et mots d'auteurs - Rechercher une citation par auteurs et par thèmes - biographie et paroles célèbres

  6. Resident-General Louis-Hubert Lyautey sought to extend French influence eastwards through the Middle Atlas mountains towards French Algeria. This was opposed by the Zaians, led by Mouha ou Hammou Zayani. The war began well for the French, who quickly took the key towns of Taza and Khénifra.

  7. Louis Félix Marie Franchet d'Esperey (1856–1942) – 19. Februar 1921; Louis Hubert Gonzalve Lyautey (1854–1934) – 19. Februar 1921; Joseph Simon Gallieni (1849–1916) – 7. Mai 1921 ; Joseph Maunoury (1847–1923) – 31. März 1923 (postum) Marschälle der Vierten Republik