Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 46 resultados de búsqueda
  1. Anuncios
    relacionados con: Mary of Guise wikipedia
  2. 100,000+ usuarios visitaron us.searchley.com el mes pasado

    Search William And Mary Mba Online, Top Information From Trusted Internet Sources. William And Mary Mba Online, Get Expert Advice and Curated Content on Searchley

  3. 100,000+ usuarios visitaron peoplelooker.com el mes pasado

    Explore Guise's Public Records, Phone, Address, Social Media & More. Look Up Any Name. Explore Guise's 1. Phone Number 2. Address 3. Email & More. Lookup Any Name - Try Today!

  4. 100,000+ usuarios visitaron mylife.com el mes pasado

    Reputation Profiles include free contact info & photos + criminal & court records. See your own Reputation & Score, too - Profiles are shown over 300 million times monthly.

  5. 100,000+ usuarios visitaron search.alot.com el mes pasado

    Search for Accounting Schools in Orlando Florida at Alot.com. Find answers in seconds. Find all the info you need for Accounting Schools in Orlando Florida on Alot.com.

  1. hace 3 días · Mary, Queen of Scots (8 December 1542 – 8 February 1587), also known as Mary Stuart, Or Mary I of Scotlad was Queen of Scotland from 14 December 1542 until her forced abdication in 1567. Mary, the only surviving legitimate child of King James V of Scotland , was six days old when her father died and she acceded to the throne.

  2. 18/01/2022 · Mary De Guise Delorraine is geboren op 22 november 1515 in Bar Le Duc, France, dochter van James Erskine en Margaret Campbell. Zij is overleden op 10 juni 1560 in Edinburgh, Midlothian, Scotland. Deze informatie is onderdeel van Clarke Family Tree van Stephen Clarke op Genealogie Online.

  3. 19/01/2022 · Lucien de Guise-published on 01/19/22 Much has been written on the perils of being a Catholic during England’s long years of religious oppression. The heroes of this time are well known, and ...

  4. Ini adalah halaman pembicaraan untuk diskusi terkait perbaikan pada artikel Mary Jackson (insinyur). Halaman ini bukanlah sebuah forum untuk diskusi umum tentang subjek artikel. Letakkan teks baru di bawah teks lama. Tanda tangani pesan Anda dengan mengetikkan empat tilda (~~~~). Baru bergabung dengan Wikipedia? Selamat datang!

  5. Ini adalah halaman pembicaraan untuk diskusi terkait perbaikan pada artikel Mary Cartwright. Halaman ini bukanlah sebuah forum untuk diskusi umum tentang subjek artikel. Letakkan teks baru di bawah teks lama. Tanda tangani pesan Anda dengan mengetikkan empat tilda (~~~~). Baru bergabung dengan Wikipedia? Selamat datang!

  6. 18/01/2022 · Mary ⋯Mary, Queen of Scots is a 1971 biographical film based on the life of Mary Stuart, Queen ⋯Mary Stuart (the future Mary, Queen of Scots) was the third child of King James V (1512–1542) and Mary of Guise, the rulers of Scotland.

    • Historique
    • Recherches
    • Enfance
    • Vie personnelle
    • Enseignement
    • Critique
    • Terminologie
    • Famille
    • Introduction
    • Commentaire
    • Influence
    • Origine
    • Philosophie
    • Controverses
    • Idéologie

    Chomsky commence à développer sa théorie de la grammaire générative et transformationnelle dans les années 1950 en cherchant à dépasser aussi bien l'approche structuraliste, distributionnaliste que comportementaliste dans l'étude du langage naturel. Visant à rendre compte des structures innées de la « faculté de langage », cette théorie est souvent décrite comme la contribution la plus importante dans le domaine de la linguistique théorique du XXe siècle et on a parfois parlé de « révolution chomskienne »5. Pour répondre aux critiques développées dans les années 1970 envers son premier modèle, Chomsky a proposé au début des années 1980 une nouvelle version de sa théorie fondée sur une approche modulaire. Il a ensuite jeté les bases, au cours des années 1990, de ce qu'il a appelé le « programme minimaliste ». En 1959, Chomsky publie un compte-rendu resté célèbre51 du livre de B. F. Skinner Verbal Behavior52 dans lequel Skinner donne une explication spéculative et comportementaliste du langage. Le comportement linguistique y est défini comme un comportement appris, avec pour conséquence caractéristique d'être transmis par le comportement déjà appris par d'autres individus. Cette théorie apporte une vision globale du comportement communicatif, bien plus large que celle généralement admise par les linguistes. L'approche de Skinner diffère considérablement de la plupart des théories linguistiques traditionnelles sur la mise en valeur des circonstances dans lesquelles le langage est utilisé. Par exemple, demander de l'eau est une réponse cognitive fonctionnellement différente de celle de désigner l'eau par le mot eau, ou encore lorsqu'on répond à quelqu'un qui demande de l'eau Ces utilisations fonctionnellement différentes demandent chacune une explication différente : l'approche contraste fortement avec les notions traditionnelles du langage et avec l'approche psycholinguistique de Chomsky, qui se concentre sur les représentations mentales des mots et les mots acquis qui, une fois appris, peuvent apparaître dans toutes les fonctions.

    Les recherches de Chomsky ont joué un rôle crucial dans ce que l'on appelle la « révolution cognitive ». Sa critique du Verbal Behavior (« comportement verbal ») de Burrhus Frederic Skinner en 1959 a remis en question l'approche comportementale de l'étude de l'esprit et du langage, qui dominait dans les années 1950. Son approche naturaliste de l'étude du langage a également rencontré un grand écho en philosophie du langage et de l'esprit6. Il a également établi la hiérarchie de Chomsky, moyen de classification des langages formels en fonction de leur pouvoir de génération. Noam Chomsky, en collaboration avec l'universitaire Edward Herman, a contribué à la naissance des travaux consacrés à « l'économie politique » (« political economy ») des médias de masse65. Cette approche s'intéresse, dans une perspective critique, au fonctionnement de l'industrie des médias dans ses rapports avec les pouvoirs économique et politique. Partis du constat qu'en démocratie les élites ne peuvent pas se contenter d'user de la force pour asseoir leur domination et du principe que les intérêts de la majorité de la population diffèrent de ceux de l'élite, Chomsky et Herman ont cherché à démontrer empiriquement, dans leur livre La Fabrication du consentement (1988), comment, dans le contexte américain, les principaux médias participent au maintien de l'ordre établi. Dans leur optique, les médias tendent à maintenir le débat public et la présentation des enjeux dans un cadre idéologique construit sur des présupposés et intérêts jamais questionnés, afin de garantir aux gouvernants l'assentiment ou l'adhésion des gouvernés. C'est ce qu'ils ont appelé, en reprenant une formule forgée en 1922 par Walter Lippmann, l'un des fondateurs des relations publiques, la « fabrication du consentement » (« manufacturing consent »). Ils ont basé leur analyse sur ce qu'ils ont appelé un « modèle de propagande ». Selon ce modèle, cinq filtres déterminent en grande partie l'information produite dans et par les médias, à savoir : les caractéristiques économiques du média considéré (taille, actionnariat, orientation lucrative), la régulation par la publicité, la nature des sources d'information employées, les « contre-feux » (« flak ») et moyens de pression, l'idéologie anticommuniste66 (peut être étendu à tout élément idéologique dominant67). Ils ont ainsi « décrit la relation étroite entre l'économie et les intérêts militaires américains et le concept de « menace soviétique » dans ses différentes manifestations »68 et relevé de « nombreux liens et intérêts partagés entre les médias, le gouvernement et le monde de l'entreprise aux États-Unis »69. Leur étude a établi que le traitement médiatique des pays ennemis des États-Unis est systématiquement différent de celui réservé aux pays alliés70, défavorable dans le premier cas et favorable dans le second.

    Noam Chomsky naît à Philadelphie d'un père, William Chomsky, spécialiste de l'hébreu, qui a fui la Russie en 191314, et d'une mère, Elsie Simonofsky (née aux États-Unis), qui enseigne également l'hébreu. Noam grandit « immergé dans la culture, l'érudition et les traditions du judaïsme et de l'hébreu »15. À l'âge de huit ou neuf ans, Chomsky passe chaque vendredi soir à lire de la littérature hébraïque avec son père16. Il est scolarisé avant l'âge de deux ans dans une école d'inspiration deweyite gérée par l'université Temple, lOak Lane Country Day School, école dont le critère d'évaluation est axé essentiellement sur la créativité  individuelle et collective  des élèves17. Il y reste jusqu'à l'âge de douze ans puis retrouve le système scolaire classique en entrant à la Central High School de Philadelphie dont l'esprit de compétition interpersonnelle le consterne18. Selon ses souvenirs, Chomsky écrit son premier article pour le journal de son école en 1939 au sujet de la menace de l'expansion du fascisme après la chute de Barcelone pendant la guerre d'Espagne : il est bouleversé par cette défaite et l'écrasement final des mouvements anarcho-syndicalistes, comme celle du Parti ouvrier d'unification marxiste (POUM)19. Au début de l'adolescence, il entre en contact avec les idées anarchistes20 en fréquentant notamment le kiosque à journaux que tient l'un de ses oncles, bossu, mêlé au milieu du crime organisé21 à New York et qui forme une sorte de « salon politico-littéraire très vivant où se retrouvaient des intellectuels et des professions libérales »22. Au cours de ses excursions new-yorkaises, il se retrouve souvent dans les locaux du journal anarchiste Freie Arbeiter Stimme dont l'un des plus importants collaborateurs est Rudolf Rocker23.

    Chomsky entre en 1945 à l'université de Pennsylvanie, tout en donnant des cours d'hébreu pour financer ses études24. Il y étudie la philosophie notamment auprès de C. West Churchman, Nelson Goodman et Morton White (en), et la linguistique auprès de Zellig Harris25. Les idées à la fois linguistiques et politiques de Harris sont déterminantes dans l'orientation intellectuelle et scientifique de Chomsky26 et leur relation de maître à élève débouche sur une étroite amitié27. Il est licencié ès lettres en 1949 avec un mémoire intitulé Morphophonemics of Modern Hebrew27. La même année, Chomsky se marie avec la linguiste Carol Doris Schatz (1930-200828) qu'il connaît depuis l'enfance29  ils auront deux filles, Aviva (née en 1957) et Diane (1960), et un fils, Harry (1967).

    Entre 1966 et 1976, il est titulaire de la chaire « Ferrari P. Ward » de langues vivantes et linguistique. En 1976, il accède au titre rare dinstitute professor. Chomsky réalise toute sa carrière au MIT.

    Profondément rationaliste41, Chomsky rejette formellement le post-structuralisme et les critiques postmodernes de la science42. La critique de Chomsky dans son article de 1959, bien que touchant aux différentes fonctions verbales, se résume plus largement à une attaque de la base même de l'approche de Skinner, à savoir la psychologie comportementale, que Chomsky, en 1969, au détour d'un de ses premiers écrits politiques, qualifie de « nouvelle idéologie coercitive, vaguement teintée de science »53. L'essence des arguments de Chomsky est que l'application des principes comportementalistes, issus de la recherche animale, n'a aucun sens lorsqu'il s'agit de l'appliquer à des humains hors d'un laboratoire, et que pour comprendre un comportement complexe il faut avant tout reconnaître qu'il y a dans le cerveau des entités inobservables qui en sont fondamentalement responsables. Lapproche chomskyenne de la syntaxe, souvent qualifiée de grammaire générative, est contestée, surtout en dehors des États-Unis, mais bénéficie dune certaine popularité. Lanalyse de Chomsky, largement abstraite, repose en grande partie sur lexamen minutieux de linterface entre constructions et ruptures grammaticales dans le langage (à rapprocher des cas pathologiques, qui jouent un rôle similaire en mathématiques). De telles analyses grammaticales ne peuvent être réalisées finement que dans une langue maîtrisée au mieux et les linguistes qui sy intéressent se consacrent donc souvent à leur langue maternelle pour des raisons pratiques. Il sagit généralement de langlais, du français, de lallemand, du néerlandais, de litalien, du japonais ou du mandarin. Cependant, comme le fait remarquer Chomsky : Le modèle proposé par Chomsky et Herman, vivement débattu et contesté73, a parfois été jugé « statique » ou « unidimensionnel », en ce qu'il ne prend pas en compte les capacités de résistance du public74 et les effets réellement produits sur l'opinion publique75. Il a également été critiqué d'un point de vue sociologique comme trop « fonctionnaliste »76. Mais pour l'universitaire Jeffery Klaehn, qui a dirigé en 2005 un livre consacré au « modèle de propagande »77, celui-ci est aujourd'hui encore plus pertinent qu'il ne l'était à l'époque de sa genèse au vu de la « globalisation de l'économie et du pouvoir et de l'influence croissants des grandes multinationales » face à l'« impuissance croissante d'une vaste majorité de la population mondiale »78.

    L'adjectif « chomskyen » a été créé pour désigner ses travaux et ses idées, mais ce terme est peu apprécié par Chomsky lui-même qui considère la « personnalisation » comme indue dans le domaine de la science43.

    Sa fille aînée, Aviva Chomsky, historienne spécialiste de l'histoire de l'Amérique latine et des Caraïbes, est coordinatrice des études latino-américaines à l'université de Salem (Massachusetts).

    « Depuis la publication en 1957 de Structures syntaxiques, Chomsky exerce sur la linguistique une influence considérable »46. Structures syntaxiques introduisait la grammaire générative. Cette théorie considère que les expressions (séquences de mots) ont une syntaxe qui peut être caractérisée (globalement) par une grammaire formelle ; en particulier, une grammaire hors-contexte étendue par des règles de transformation. Les enfants sont supposés avoir une connaissance innée de la grammaire élémentaire commune à tous les langages humains (ce qui présume que tout langage existant en est une sorte de restriction). Cette connaissance innée est appelée « grammaire universelle ». Il est soutenu que la modélisation de la connaissance de la langue par une grammaire formelle explique la « productivité » de la langue : avec un jeu réduit de règles de grammaire et un ensemble fini de termes, les humains peuvent produire un nombre infini de phrases. Il existe et il existera donc toujours des phrases qui nont jamais été dites. L'« approche des principes et des paramètres » (angl. principles and parameters approach (P&P), développée dans Lectures on Government and Binding: The Pisa Lectures (LGB, 1979) s'inscrit dans le prolongement du concept de grammaire universelle : les principes grammaticaux sous-tendant les langages sont innés et fixés. Les différences entre les divers langages dans le monde peuvent être caractérisées en termes de paramètres programmés dans le cerveau (tel le paramètre du sujet nul, pro-drop parameter, qui indique quand un sujet explicite est requis, comme en anglais, ou s'il peut être élidé, comme en espagnol) souvent comparés à des commutateurs (d'où le terme de principes et paramètres utilisé pour qualifier cette approche). De ce point de vue, un enfant qui apprend une langue a seulement besoin d'acquérir les items lexicaux nécessaires (mots, morphèmes grammaticaux et idiotismes) et fixer les valeurs appropriées des paramètres, ce qui peut être fait sur quelques exemples clés. La théorie de la grammaire générative se révèle parfois peu pertinente pour analyser des langues jamais étudiées auparavant. Cette approche a connu de nombreuses évolutions au fur et à mesure que le nombre de langues étudiées augmentait. La thèse des universaux linguistiques connaît pourtant un soutien de plus en plus important ; dans les années 1990, Richard Kayne a par exemple suggéré que toutes les langues sous-tendent une structure Sujet-Verbe-Objet, ce qui aurait paru peu plausible dans les années 1960. Lune des principales motivations dune autre approche comme lapproche typologico-fonctionnelle (souvent associée à Joseph Greenberg) est de confronter les hypothèses dinvariances linguistiques à létude du plus grand nombre possible de langues, de classer les écarts constatés et den induire des lois théoriques. Bien quelle ait déjà été appliquée à un grand nombre de langues, lapproche de Chomsky est trop méticuleuse et nécessite une connaissance trop pointue des langues étudiées pour répondre à une telle méthodologie. La hiérarchie de Chomsky est un résultat important de la branche de l'informatique théorique qu'est la théorie des automates. Chaque niveau de grammaire est strictement isomorphe à un type particulier d'automate, la grammaire générative correspond au pouvoir expressif des automates finis qui est strictement inférieur à celui des fonctions récursives, qui elles, correspondent aux machines de Turing, c'est-à-dire, à la puissance de calcul des ordinateurs.

    Plus récemment, dans son Minimalist Program (1995) (Programme minimaliste), tout en conservant le concept central des « principes et des paramètres », Chomsky tente une révision importante de la traduction automatique impliquée dans le modèle de LGB, la dépouillant de tout, sauf des stricts éléments nécessaires, tout en préconisant une approche générale de l'architecture de la faculté du langage humain, qui souligne les principes de léconomie et de la conception optimale. Il revient à lapproche dérivationnelle de la génération, en opposition avec la majeure partie de lapproche représentative du classique P&P.

    Les travaux de Chomsky ont exercé une forte influence sur l'étude de l'acquisition du langage, bien qu'une partie des chercheurs qui travaillent dans ce domaine aujourd'hui ne soutiennent pas ses théories et s'appuient davantage sur les processus d'émergence ou les théories connexionnistes, ramenant la langue à un cas particulier des processus généraux du cerveau. Les travaux linguistiques de Chomsky ont eu une influence majeure sur la psychologie et son orientation fondamentale dans la deuxième moitié du XXe siècle. Pour Chomsky, la linguistique est une branche de la psychologie cognitive, et de véritables compétences en linguistique impliquent une compréhension concomitante des aspects du processus mental et de la nature humaine. Sa théorie de la grammaire universelle est vue par beaucoup comme un défi direct aux théories comportementalistes établies. Elle a eu des conséquences majeures sur la compréhension de l'apprentissage du langage par les enfants et sur ce qu'est exactement la capacité d'interpréter le langage. La critique de Chomsky envers la méthodologie de Skinner a posé les jalons de la révolution cognitive. Dans son livre de 1966 La Linguistique cartésienne et dans d'autres travaux, Chomsky explique que l'étude des facultés du langage humain est devenue un modèle pour les études dans d'autres domaines de la psychologie. La majorité des nouvelles conceptions émises sur le fonctionnement de l'esprit sont issues d'idées formulées par Chomsky. Niels Kaj Jerne, lauréat du prix Nobel de médecine en 1984, a utilisé le modèle génératif de Chomsky pour expliquer le système immunitaire humain, faisant le lien entre structures grammaticales et protéiques. Le discours de Jerne à la remise du Nobel sest intitulé « la grammaire générative du système immunitaire ».

    Chomsky a postulé l'existence d'une « grammaire universelle » inscrite dans les tissus cérébraux. En 2003, des chercheurs italiens et allemands font état, dans Nature Neuroscience, de leur identification d'une subdivision de l'aire de Broca spécialisée dans le traitement de la grammaire55.

    Bien que son travail soit principalement consacré à l'analyse de la syntaxe du langage naturel, Chomsky s'est également concentré sur des problèmes pertinents dans le domaine de la philosophie du langage et de l'esprit, tels que la notion de référence et le rôle et la fonction des représentations mentales dans l'investigation naturaliste de l'esprit et du langage56,57.

    Depuis la manifestation publique de son opposition à la guerre du Viêt Nam, Chomsky n'a plus quitté la sphère du débat public. Il a formulé des analyses sur la politique et les affaires internationales, notamment dans les nombreux livres, articles et tribunes qu'il a consacrés à ces questions. Ses analyses, largement citées ou reprises, ont fait l'objet de vifs débats et controverses. En février 2002, Chomsky s'invite au procès de son éditeur turc Fatih Tas, poursuivi pour avoir publié des textes dans lesquels il dénonce ce qu'il qualifie d'opérations terroristes menées contre la minorité kurde par le gouvernement d'Ankara. Réclamant d'être lui aussi placé sur le banc des accusés, il contribue à l'obtention de l'acquittement de l'éditeur91.

    Depuis la parution de L'Amérique et ses nouveaux mandarins en 1969, Chomsky a consacré l'essentiel de ses interventions publiques à une critique radicale de la politique étrangère des États-Unis. Elle n'est selon lui guidée que par la volonté de favoriser coûte que coûte l'expansion ou le maintien de l'empire américain, si bien que « les États-Unis ne peuvent tolérer le nationalisme, la démocratie et les réformes sociales dans le tiers monde, parce que les gouvernements de ces pays devraient alors répondre aux besoins de la population et cesser de favoriser les intérêts des investisseurs américains79 ». Pour Robin Blackburn, Chomsky déploie un large spectre de critiques bien informées contre le gouvernement américain80, et Irene Gendzier souligne que ses innombrables écrits ont apporté la preuve que la politique américaine a été impliquée dans « le renversement de la démocratie, l'entrave au développement indépendant et la légitimation de la force dans le tiers-monde, au nom de la démocratie »81. De manière plus générale, il développe des positions anti-guerre, et s'est élevé contre la plupart des conflits dans lesquels l'armée américaine s'est trouvée engagée80. Parfois classé comme pacifiste, il ne considère cependant pas toute violence comme illégitime a priori82. À ce titre, Chomsky pense notamment que l'étiquette de « terroriste » est une arme idéologique employée par des gouvernements qui ont été incapables de reconnaître la dimension terroriste de leurs propres activités83. Il critique largement la politique d'Israël vis-à-vis des Palestiniens et le soutien des États-Unis à cette politique84. Pour lui, loin de conduire à un véritable « processus de paix », le soutien diplomatique et militaire apporté depuis la résolution 242 par les États-Unis à leurs alliés israéliens au Moyen-Orient bloque toute initiative concrète en ce sens85. En Israël, selon le quotidien Haaretz, « Chomsky est vu par la droite, mais pas seulement, comme un déserteur, un traître et un ennemi de son peuple »86. En 2006, il se déclare favorable à la partition du Kosovo entre Serbes et Albanais dans le but de couper les « racines de la haine », comme l'intellectuel serbe Dobrica Ćosić92, ou à la refonte d'une grande Yougoslavie avec intégration de l'Albanie grâce à la création d'un parti social-révolutionnaire en Albanie et dans tous les États de l'ex-Yougoslavie93.

  1. Anuncios
    relacionados con: Mary of Guise wikipedia
  2. Technical Storage & Access That Is Used Exclusively For Statistical Purposes. The Technical Storage Or Access That Is Used Exclusively For Statistical Purposes.

  3. 100,000+ usuarios visitaron us.searchley.com el mes pasado

    Search William And Mary Mba Online, Top Information From Trusted Internet Sources. William And Mary Mba Online, Get Expert Advice and Curated Content on Searchley

  4. 100,000+ usuarios visitaron peoplelooker.com el mes pasado

    Explore Guise's Public Records, Phone, Address, Social Media & More. Look Up Any Name. Explore Guise's 1. Phone Number 2. Address 3. Email & More. Lookup Any Name - Try Today!

  5. 100,000+ usuarios visitaron mylife.com el mes pasado

    Reputation Profiles include free contact info & photos + criminal & court records. See your own Reputation & Score, too - Profiles are shown over 300 million times monthly.