Yahoo Search Búsqueda en la Web

Resultado de búsqueda

  1. Comuna de Francia • País: Francia • Región: Auvernia-Ródano-Alpes • Departamento: Ródano • Distrito: Lyon • Cantón: Vaugneray • Mancomunidad: Monts du Lyonnais: Alcalde: Jérôme Banino (2017-2020) Superficie • Total: 4.07 km²: Altitud • Máxima: 629 m s. n. m. • Mínima: 480 m s. n. m. Población (2021) • Total: 3712 hab.

  2. Ciudad de poco más de 3600 habitantes, Saint-Symphorien-sur-Coise se encuentra en el departamento de Ródano. Centro del pueblo desde la Edad Media, que… ¡Haga realidad sus vacaciones!

    • De 480m a 629m
    • 4.4590540 (E 4° 27’ 33”)
    • 45.6360920 (N 45° 38’ 10”)
    • 4.07 km²
  3. Elevation. 480–629 m (1,575–2,064 ft) (avg. 580 m or 1,900 ft) 1 French Land Register data, which excludes lakes, ponds, glaciers > 1 km 2 (0.386 sq mi or 247 acres) and river estuaries. Saint-Symphorien-sur-Coise ( French pronunciation: [sɛ̃ sɛ̃fɔʁjɛ̃ syʁ kwaz]) is a commune in the Rhône department in eastern France .

    • 4.07 km² (1.57 sq mi)
    • France
    • Géographie
    • Urbanisme
    • Toponymie
    • Politique et Administration
    • Population et Société
    • Économie
    • Culture Locale et Patrimoine
    • Voir aussi

    Située à une altitude variant de 580 m à 610 mètres, Saint-Symphorien-sur-Coise est une commune de moyenne montagne encadrée par les points culminants des monts du Lyonnais (le crêt Malherbe (943 m), le signal de Saint-André (937 m), le signal de la Courtine (933 m). Le village est établi sur un piton rocheux au confluent de la Coise et de l'Orzon ...

    Typologie

    Saint-Symphorien-sur-Coise est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],,,.Elle appartient à l'unité urbaine de Saint-Symphorien-sur-Coise, une unité urbaine monocommunale de 3 682 habitants en 2017, constituant une ville isolée,. Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Lyon, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 398...

    Occupation des sols

    L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires artificialisés (50,4 % en 2018), en augmentation par rapport à 1990 (39,9 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : prairies (44 %), zones urbanisées (38,7 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (11,6 %), zones agricoles hétérogènes (5,6 %), espaces verts art...

    La commune, instituée par la Révolution française sous la dénomination de Saint Symphorien sur Coise est renommée Chausse-Armée le 29 frimaire de l'an II, puis Saint-Symphorien-sur-Coise (ci-devant le Châtel) en 1801, avant de reprendre son nom traditionnel. La dénomination révolutionnaire de Chausse-Arméerappelle que, de tous temps, ce bourg de ta...

    Rattachements administratifs et électoraux

    La commune se trouve dans l'arrondissement de Lyon du département du Rhône. Pour l'élection des députés, elle fait partie depuis 1988 de la dixième circonscription du Rhône. Elle était depuis 1793 le chef-lieu du canton de Saint-Symphorien-sur-Coise. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est désormais rattachée au canton de Vaugneray.

    Intercommunalité

    La commune était le siège de la communauté de communes des Hauts du Lyonnais, créée en 1998. Dans le cadre des dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (Loi NOTRe) du 7 août 2015, qui prévoit que les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre doivent avoir un minimum de 15 000 habitants, celle-ci fusionne avec sa voisine pour former, le 1er janvier 2017, la communauté de communes des Monts du Lyonnais, dont est...

    Distinctions et labels

    En 2014, la commune est distinguée du label « ville fleurie » avec « deux fleurs » attribuées par le Conseil national des villes et villages fleuris de France au concours des villes et villages fleuris.

    Démographie

    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en...

    Enseignement

    L’existence d’établissements d’enseignement à Saint-Symphorien est ancienne. Le fonctionnement d’un collège dédié à l’instruction de la jeunesse est attesté dès le XVe siècle. Avec une organisation qui varie au fil du temps, il permet à des ecclésiastiques d’enseigner à lire, écrire et compter aux garçons ainsi qu’à leur apprendre le catéchisme et quelques autres savoirs basiques. Le collège rassemble généralement moins d’une centaine d’écoliers et doit composer avec la concurrence d’autres s...

    Festivités

    Depuis 2015 a lieu en juillet le festival pluridisciplinaire À la croisée des chap’.

    La vie économique est marquée par une agriculture dominée par l'élevage laitier et la diversité des industries de transformation.En 2009, on dénombrait 2 195 emplois sur la commune, ce qui est non négligeable pour une commune de près de 3 500 habitants.

    Lieux et monuments

    Saint Symphorien sur Coise est l'une des 100 villes référencées parmi les Plus Beaux Détours de France. 1. L'église collégiale du XVe siècle, classée monument historique en 1920, est construite sur un piton rocheux, à l'emplacement du château fort édifié au XIe siècle par les comtes de Forez. Les comtes de Lyon, devenus maîtres du territoire, après avoir démantelé la forteresse, la transformèrent en église romane, destinée à remplacer l'ancienne chapelle Saint-André-des-Arcsdont on ignore...

    Personnalités liées à la commune

    1. Marie Gavault(1737) grand-mère et marraine du poète Alphonse de Lamartine et préceptrice du jeune Louis Philippe (dernier Roi de France) y est née. 2. Pierre Girard(mort en 1415), cardinal, y est né. 3. Symphorien Champier (1471-1538), médecin à Lyon et auteur de plusieurs traités de médecine, combattant à la bataille de Marignan, fils de Claude Champier, habitant de Saint-Symphorien-sur-Coise. 4. Camille-Charles Le Clerc de Fresne(1741-1797), y est mort. 5. Pierre Geay(1845-1919), évêque,...

    Article connexe

    1. Liste des communes du Rhône

    Liens externes

    1. Site officiel 2. Ressources relatives à la géographie : 2.1. Insee (communes) 2.2. Ldh/EHESS/Cassini 3. Ressource relative à plusieurs domaines : 3.1. Annuaire du service public français 4. Ressource relative aux organisations : 4.1. SIREN 5. Notices d'autorité : 5.1. VIAF 5.2. BnF (données) 1. Portail des communes de France 2. Portail du département du Rhône

  4. Chapelle Saint Martin de Genouillas. 1. Iglesias y catedrales. Mejores atracciones en Saint-Symphorien-sur-Coise, Rhone: Descubre en Tripadvisor 234 opiniones de viajeros y fotos de 3 cosas que puedes hacer en Saint-Symphorien-sur-Coise.

  5. Geographical information. Nearest cities & towns. Things to see and do. Particularly tourism, the town of Saint-Symphorien-sur-Coise is appreciated by visitors for the quality of its heritage and its relaxed lifestyle. The collegiate church of the city was listed building.

  6. Información para viajes a Saint-Symphorien-sur-Coise: 221 opiniones sobre turismo, dónde comer y alojarse por viajeros que han estado allí.