Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 10 resultados de búsqueda
  1. Anuncios
    relacionados con: Sunni Islam wikipedia
  2. Search for Islam Islam information. Research & compare results on Alot.com online today. Find all the information you need for Islam Islam online on Alot.com. Start searching now!

  3. 100,000+ usuarios visitaron mylife.com el mes pasado

    Report includes: Contact Info, Address, Photos, Court Records & Reviews. See your own Reputation & Score, too - Profiles are shown over 300 million times monthly.

  4. 100,000+ usuarios visitaron peoplelooker.com el mes pasado

    Explore Sunni's Public Records, Phone, Address, Social Media & More. Look Up Any Name. Explore Sunni's 1. Phone Number 2. Address 3. Email & More. Lookup Any Name - Try Today!

  5. 10,000+ usuarios visitaron answersite.com el mes pasado

    Search From Wikipedia. Learn More Online Now.

  1. Hace 1 día · Sunni Muslims are the largest denomination of Islam and are known as Ahl as-Sunnah wa’l-Jamā‘h or simply as Ahl as-Sunnah. The word Sunni comes from the word sunnah, which means the teachings and actions or examples of the Islamic prophet Muhammad. Therefore, the term "Sunni" refers to those who follow or maintain the sunnah of the prophet ...

  2. en.wikipedia.org › wiki › FatimahFatimah - Wikipedia

    Hace 1 día · Sunni Islam holds that Fatimah died from grief. According to Shia Islam, her miscarriage and death were the direct result of the injuries that she suffered during a raid on her house, which was ordered by the new caliph, Abu Bakr, to cement his authority.

  3. Islam in Hyderabad, with historical patronizing by the rulers, has a strong Sufi influence. Tablighi Jamaat has also been active since the late 1950s, with its headquarters at Jama Masjid Mallepally. Salafi movement within Sunni Islam is also influential in some areas.

  4. Islam is the most adhered religion in West Sumatra, a province of Indonesia, embraced by 97.42% of the whole population.The percentage of Muslim population increases to 99.6% if excludes the Mentawai Islands, where the majority of the non-Muslim West Sumatrans reside.

  5. fr.wikipedia.org › wiki › QatarQatar — Wikipédia

    • Généralités
    • Économie
    • Préhistoire
    • Contexte historique
    • Conséquences
    • Population
    • Politique
    • Mort
    • Controverses
    • Commentaire
    • Financement
    • Événements
    • Composition
    • Résultats
    • Situation actuelle
    • Administration
    • Situation géographique
    • Géologie
    • Climat

    Le Qatar4 Écouter (en arabe : قطر / qaṭar), en forme longue l'État du Qatar (en arabe : دولة قطر / dawlat qaṭar), est un petit émirat du Moyen-Orient d'une superficie de 11 586 km2. Le Qatar est situé sur une petite péninsule s'avançant dans le golfe Persique et reliée à la péninsule Arabique au sud, où elle a une frontière terrestre avec l'Arabie saoudite. Sa capitale est Doha, sa langue officielle l'arabe, et sa monnaie le riyal qatarien.

    Le Qatar est le quatrième producteur de gaz naturel du monde après les États-Unis, la Russie et l'Iran5 ; il est devenu le premier exportateur de gaz naturel liquéfié. Le pays est aussi un producteur de pétrole, mais de taille moyenne. Il est membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) entre 1961 et 2018. Il est membre associé de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) depuis le 13 octobre 2012 sans être passé par le statut d'observateur6.

    Les traces d'habitation humaine au Qatar remontent à 50 000 ans7. Des colonies et des outils datant de l'âge de pierre ont été mis au jour dans la péninsule. Des objets mésopotamiens, datant de la période d'Obeïd (vers 6500-3800 av. J.-C.), ont été découverts dans des établissements côtiers abandonnés8.

    En 224 après J.-C., l'empire sassanide prend le contrôle des territoires entourant le golfe Persique9. Les territoires de l'actuel Qatar ont joué un rôle dans l'activité commerciale des Sassanides, contribuant notamment à l'apparition de deux produits : les perles précieuses et les colorants10. En 628, le prophète de l'islam Mahomet envoie un émissaire musulman à un dirigeant en Arabie orientale nommé Munzir ibn Sawa Al Tamimi et demande que lui et ses sujets acceptent l'islam11. Munzir accepte et, par conséquent, la plupart des tribus arabes de l'est se convertissent. Après l'adoption de l'islam, les Arabes mènent la conquête musulmane du Moyen-Orient, notamment de la Perse, causant la chute de l'Empire sassanide. Les Portugais occupent le détroit d'Ormuz, puis Mascate et Bahreïn. En 1517, ils prennent le Qatar et imposent leurs contrôles maritimes et commerciaux dans le Golfe. En 1538, le Qatar a été rattaché à l'Empire ottoman, rattachement qui a duré quatre siècles12. Les Ottomans n'imposent pas la langue turque aux habitants, cette langue restant l'apanage de la seule administration. Au cours du XVIIe siècle, le pays est marqué par de violentes rivalités entre les tribus désirant contrôler le territoire. Ces conflits se poursuivent jusqu'au début du XIXe siècle, quand les Britanniques décident dintervenir13. Pendant le XIXe siècle, période de développement des entreprises britanniques, la famille Al Khalifa règne sur la péninsule qatarienne et l'île de Bahreïn. Bien que le Qatar soit une possession légale, des contestations naissent, le long du littoral oriental dans les villages de pêche de Doha et d'Al Wakrah, contre la domination des Bahreïniens Al Khalifa. En 1867, les Al Khalifa lancent une offensive massive contre les rebelles qatariens en envoyant une force navale à Wakrah. Malgré le succès de l'opération, l'agression bahreïnie viole un traité de 1820 entre le Royaume-Uni et les Bahreïniens. La réponse diplomatique britannique ne se fait pas attendre, le colonel Lewis Pelly, responsable du protectorat, commence des pourparlers avec un responsable du Qatar. Ces pourparlers aboutissent à une séparation tacite du statut du Qatar d'avec celui de Bahreïn. L'homme choisi pour négocier avec le colonel Pelly est un entrepreneur respecté et un résidant de longue date de Doha : Muhammed Ben Thani. La famille Al Thani a jusqu'alors été relativement inactive dans la politique du Golfe, mais cet événement lui assure l'ascendant sur le Qatar en tant que famille régnante, toujours en place à ce jour. En février 1972, le Premier ministre, Khalifa ben Hamad Al Thani, destitue son cousin, l'émir Ahmad ben Ali Al Thani, et assume tous les pouvoirs. Les membres importants de la famille Al-Thani soutiennent sa décision, exécutée sans aucune violence ni signe d'agitation politique.

    Par la suite, le Qatar fera systématiquement partie des différents empires arabes qui se succéderont : époque des califes orthodoxes, Omeyyades, Abbassides, etc. Sept ans plus tard, ils annoncent officiellement quils se désengagent (politiquement, mais pas économiquement) du Golfe dans un délai de trois ans. Le Qatar, Bahreïn et sept autres États forment une fédération. Néanmoins, des conflits régionaux amènent le Qatar à déclarer son indépendance vis-à-vis de la coalition qui devient les Émirats arabes unis. 1971 marque la naissance du Qatar comme État souverain, qui devient membre de l'Organisation des Nations unies.

    Malgré un climat aride et difficile, le Qatar a toujours connu une présence humaine durant des milliers d'années. Cette présence est le fait de plusieurs tribus nomades ou sur les côtes avec de petits villages de pêche. Les tribus se sont longtemps combattues pour les terres les plus riches, formant et cassant ainsi des coalitions.

    De 1995 à 2013, le Qatar est dirigé par lémir Hamad ben Khalifa Al Thani, qui a pris les commandes du pays en renversant son père Khalifa ben Hamad Al Thani, alors que celui-ci était en vacances en Suisse (qui vécut en exil en France puis en Italie jusquà son retour au Qatar en 2004). Sous lémir Hamad ben Khalifa Al Thani, le Qatar semble enregistrer des réformes sociales (droits des femmes) et politiques ; le nouvel émir apparaît comme plus libéral que son père. Il dote aussi le pays d'une nouvelle constitution, et il crée Al-Jazira, la CNN arabe, qui est pour beaucoup dans la notoriété du pays.[réf. nécessaire] Le gouvernement qatarien garde un certain nombre de restrictions sur la liberté d'expression et les mouvements pour l'égalité. Au Qatar, la famille souveraine Al Thani (آل ثاني) continue de détenir seule le pouvoir à la suite de la déclaration d'indépendance du pays en 1971. L'émir, qui est le chef de l'État, gère le Qatar en s'appuyant sur sa famille. En 1970, la base des lois du Qatar institutionnalise les coutumes locales enracinées dans l'héritage conservateur wahhabite (son influence a diminué aujourd'hui) du Qatar, conférant à l'émir un très grand pouvoir. Le maintien des traditions de consultation, gérées par consensus, et du droit du citoyen de faire appel personnellement à l'émir, influencent le rôle de l'émir. Celui-ci, tandis qu'il n'est soumis à aucun individu, ne peut violer la charia (la loi islamique) et, en pratique, doit prendre en compte les opinions des dirigeants notables et de l'autorité religieuse. Le Conseil consultatif, un groupe aux membres désignés qui assiste l'émir dans l'élaboration de nouvelles politiques, institutionnalise la position de ces genres de groupes d'influences. Aucun parti politique n'existe dans le pays. Le 27 juin 1995, le Premier ministre, Hamad bin Khalifa Al Thani, destitue son père, l'émir Khalifa, sans violence14, et sest fixé pour objectif la visibilité du Qatar sur la scène régionale et, autant que possible, internationale15. L'émir Hamad et son père se réconcilient en 1996, mais le souverain renversé ne revient au pays qu'en 2004, après avoir séjourné en France puis en Italie. La liberté de la presse s'est étendue, et la station de télévision Al Jazeera située au Qatar, a acquis une réputation unique en tant que source libre et non-censurée de l'information dans les pays arabes. En 1999, les premières élections pour un Conseil communal sont organisées, candidature pour tous les adultes, femmes comprises, et en avril 2003 le pays se dote d'une constitution, dont la rédaction a duré quatre ans. Sa principale nouveauté : l'institution d'un Majlis Al-Choura (conseil consultatif) dont trente des quarante-cinq membres seront élus au suffrage universel direct, les quinze autres étant nommés par l'émir (article 77). La première élection de ce Parlement a eu lieu en 2004. La nouvelle Constitution n'autorise pas pour autant la formation de partis politiques. L'un des articles les plus novateurs est celui qui garantit la liberté de culte, sans la restreindre aux religions monothéistes16. Lors de la guerre contre l'Irak, le pays a servi de base à létat-major américain (Commandement central américain de Tampa, Floride, CENTCOM, responsable des opérations de guerre en Irak)14. En 2011, le Qatar soutient les révolutions du Printemps arabe18. En Syrie, en Égypte, en Libye et en Tunisie, il appuie principalement les mouvements liés aux Frères musulmans18,19,20,21. Ce soutien provoque cependant de fortes tensions avec l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, très hostiles à ces mouvements18,19,20,21. Par contre, le Qatar soutient la répression des soulèvements populaires à Bahreïn. Cette apparente contradiction s'explique par la lecture confessionnelle qui sous-tend la géopolitique du Qatar. Le Qatar soutient les révolutions sunnites et la répression des printemps chiites22. En Syrie, le Qatar, allié du régime syrien, ne bascule en faveur de l'opposition qu'au bout de plusieurs semaines23,24. Comme dans d'autres pays, il appuie ouvertement les Frères musulmans18. Il finance de nombreux groupes rebelles, ainsi que la Coalition nationale des forces de l'opposition et de la révolution (CNFOR)18. Cependant les Qataris sont écartés de la CNFOR en 2013, après l'élection d'Ahmad Jarba, soutenu par les Saoudiens18. En septembre 2014, le Qatar rejoint la coalition internationale contre l'État islamique. En Syrie, le Qatar soutient de nombreuses factions rebelles comme Ahrar al-Cham34, le Liwa al-Tawhid35, le Front islamique de libération syrien35, la Brigade Ahfad al-Rassoul36,37, Faylaq al-Rahmane38 ou Faylaq al-Cham39. En 2017, L'Orient-Le Jour indique que « selon les analystes et des factions sur le terrain » le Hayat Tahrir al-Cham pourrait avoir des liens avec le Qatar, ce que le Qatar dément formellement34. Lors de la Deuxième guerre civile libyenne, le Qatar soutient le gouvernement de Tripoli, dominé par les Frères musulmans, et finance la coalition militaire Fajr Libya40,41. La situation des droits de l'homme au Qatar est une préoccupation importante de plusieurs organisations non gouvernementales, bien que des améliorations significatives aient été enregistrées depuis que Hamad ben Khalifa Al Thani s'est emparé du pouvoir, au milieu des années 1990. Sous son gouvernement, l'émirat a connu une période de rapide libéralisation et de modernisation, tout en conservant néanmoins son identité islamique. Entre autres choses, le Qatar est connu pour être le premier pays des États arabes du Golfe à donner aux femmes le droit de vote57,58. La possibilité pour les femmes d'occuper des postes qualifiés s'est également accrue, y compris celle de briguer et de tenir des mandats électifs.

    Après avoir progressivement préparé sa succession pendant deux ans en limpliquant dans les dossiers les plus importants, lémir Hamad ben Khalifa Al Thani, de santé fragile, abdique le 25 juin 2013 en faveur de son fils Tamim ben Hamad Al Thani qui devient, à 33 ans, le plus jeune chef d'État du monde arabe17.

    Le Qatar est régulièrement accusé d'être l'une des principales sources financières du terrorisme islamique25. Il est notamment avéré que l'association humanitaire Qatar Charity, étroitement liée au gouvernement qatari, finance dans le monde entier et en notamment en Europe des groupes et des projets fondamentalistes islamistes et terroristes26,22. Le Qatar est accusé de soutenir des groupes comme l'État islamique ou al-Qaïda, ce qu'il nie vigoureusement18,27. Ces accusations sont formulées par ses rivaux : l'Iran28, l'ancien Premier ministre irakien et proche allié de l'Iran Nouri al-Maliki29 et les Émirats arabes unis qui, selon Ignace Dalle et Wladimir Glasman, financeraient une campagne de communication pour accuser les Qatariens de soutenir des groupes terroristes18. Ce soutien au terrorisme est devenu, selon l'ambassadeur du Qatar à Paris, un « présupposé communément admis » au sein du débat sur l'extrémisme en Europe25. Des groupes djihadistes bénéficient de soutiens financiers venus d'acteurs privés, activités au sujet desquelles, le Département d'État des États-Unis accuse le pays de vigilance « inexistante »30,31 ou, pour Les Échos de « fermer les yeux »25.

    Selon Pierre-Jean Luizard, historien et chercheur au CNRS : « L'Etat qatari ne soutient pas plus le terrorisme que l'Etat saoudien : aucun des deux ne le fait de façon directe. Beaucoup de fonds privés venus d'Arabie saoudite et des Emirats arabes unis financent l'Etat islamique. Ce n'est pas le cas au Qatar, qui ne veut pas gâcher sa course économique par des compromissions qui risqueraient de le voir accusé de complicité de terrorisme. Mais il est vrai que le Qatar a accueilli des prédicateurs salafistes, et ceux-ci diffusent dans le pays un discours djihadiste contre lequel l'Etat qatari ne fait rien, devenant ainsi la base arrière de beaucoup de prédicateurs salafistes »32.

    Pour François Burgat, directeur de recherche à l'Institut de recherches et détudes sur le monde arabe et musulman (IREMAM), ni le Qatar, ni l'Arabie saoudite ne soutiennent financièrement al-Qaïda ou l'État islamique : « Sachant que les monarchies pétrolières sont la toute première des cibles régionales de Daech ou d'Al-Qaïda, l'idée que leurs élites gouvernantes les soutiendraient me paraît totalement hors de propos. Cela ne préjuge bien sûr pas de l'attitude des opposants à ces monarchies dont certains peuvent être tentés, par la voie de la révolution djihadiste »33. Le 4 mars 2014, David Cohen, sous-secrétaire américain au Trésor, chargé du combat contre le financement du terrorisme, a révélé que le Qatar, pourtant un allié américain de longue date, finance depuis de nombreuses années le Hamas43,30.

    En Égypte, le Qatar soutient Mohamed Morsi et condamne le coup d'État mené par l'armée qui porte le maréchal Abdel Fattah al-Sissi au pouvoir42,19.

    L'armée qatarie est surtout pourvue d'un équipement extrêmement sophistiqué, constitué notamment d'avions français et américains, de chars Leopard allemands, et de missiles chinois55.

    Les importations d'armes au Qatar ont augmenté de 166 % entre 2013 et 2017 en comparaison de la période 2008-201256.

    Pour ce qui est du droit de la nationalité, le Qatar veille particulièrement à ne pas permettre aux travailleurs immigrés d'obtenir la nationalité qatarienne. Les enfants n'acquièrent pas la nationalité qatarienne lorsqu'ils naissent au Qatar, même si leur mère est elle-même qatarienne. La peine de mort reste en vigueur, ainsi que les punitions corporelles, notamment la flagellation. La liberté d'expression a subi une atteinte grave avec la condamnation à la prison à vie du poète qatarien Mohammed al-Ajami du fait des critiques qu'il avait formulées contre le gouvernement du Qatar lors de la Conférence de Doha de 2012 sur les changements climatiques65. Une certaine liberté de culte est admise en faveur des travailleurs étrangers et des touristes, à condition que la pratique de leur religion reste discrète et s'abstienne de tout signe extérieur lié à cette religion. Dans le domaine de la vie privée, la charia interdisant toute relation sexuelle hors mariage, les relations extraconjugales sont interdites, et l'homosexualité peut être punie de mort au Qatar66.

    Depuis 2004, le Qatar comprend sept subdivisions appelées baladiyat (arabe : بلدية baladiyah, pluriel بلديات baladiyat) :

    Le Qatar est une presqu'île de 11 586 km2 située sur la rive sud du golfe Persique. Il est limitrophe de lArabie saoudite au sud et est bordé par le golfe de Bahreïn à l'ouest, il partage une frontière maritime avec Bahreïn au nord-ouest. Le pays s'étend sur 160 km de longueur et 80 km dans sa plus grande largeur. Ses 563 km de côtes furent jusqu'au XXe siècle la source de ses principales richesses, tirées de la pêche et des huîtres perlières.

    La majeure partie de la péninsule qatarienne est une plaine stérile recouverte de sable. Au sud-est se trouve Khawr al Udayd ou « la mer intérieure ». Le pays est très majoritairement plat. Son point culminant est le Qurayn Abu al Bawl. Il est situé dans le Jebel Dukhan et ne dépasse guère 90 m. Cest dans ce secteur que lon trouve les principaux gisements terrestres de pétrole du Qatar, alors que les gisements de gaz naturel sont en mer, au nord-ouest de la péninsule.

    Le climat du Qatar est désertique, chaud en été et très doux en hiver. Pendant lété, les températures varient de 40 °C à 50 °C. Les averses hivernales sont minimes et la pluviométrie nexcède pas 75,2 mm par an. La végétation du Qatar est typique dun tel climat : maigre, éparse, constituée de quelques broussailles épineuses et de quelques arbres despèces peu variées (parmi lesquelles prédominent les palmiers). Les pluies dhiver et de printemps viennent chaque année reverdir le désert, mais seulement pendant quelques semaines.

  6. oppstage.onelink-translations.com › wiki › King_of_KingsKing of Kings - Wikipedia

    19/10/2021 · This article is about the monarchic or divine title. For other uses, see King of Kings (disambiguation).

  1. Anuncios
    relacionados con: Sunni Islam wikipedia
  2. Search for Islam Islam information. Research & compare results on Alot.com online today. Find all the information you need for Islam Islam online on Alot.com. Start searching now!

  3. 100,000+ usuarios visitaron mylife.com el mes pasado

    Report includes: Contact Info, Address, Photos, Court Records & Reviews. See your own Reputation & Score, too - Profiles are shown over 300 million times monthly.

  4. 100,000+ usuarios visitaron peoplelooker.com el mes pasado

    Explore Sunni's Public Records, Phone, Address, Social Media & More. Look Up Any Name. Explore Sunni's 1. Phone Number 2. Address 3. Email & More. Lookup Any Name - Try Today!

  5. 10,000+ usuarios visitaron answersite.com el mes pasado

    Search From Wikipedia. Learn More Online Now.