Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 43 resultados de búsqueda

  1. Philippe Junot (born 19 April 1940) is a French venture capitalist and property developer, who was the first husband of Princess Caroline of Monaco. He has business interests in Paris, Spain and New York City .

  2. Philippe Junot (né à Paris, le 19 avril 1940) est le fils de Michel Junot, député, sous-préfet et ancien adjoint au maire de Paris, et de Lydia Tyckjaert, fille d’un industriel danois. Il a une sœur, Catherine Junot ( M me Vouillon), conseillère municipale de Cannes .

  3. Jean-Andoche Junot, 1 er duc d’Abrantès [1], dit « la Tempête », né le 25 septembre 1771 à Bussy-le-Grand et mort le 29 juillet 1813 à Montbard, est un général français du Premier Empire, colonel général des hussards.

  4. Contents move to sidebar hide Début 1 Biographie Afficher / masquer la sous-section Biographie 1.1 Famille et vie privée 1.2 Formation et carrière professionnelle 1.3 Parcours politique 1.3.1 Ascension au Front national (1979-1998) 1.3.2 Départ du FN avec la scission mégrétiste (1998-2000) 1.3.3 Rapprochements avec Philippe de Villiers et Nicolas Dupont-Aignan 1.3.4 Conseiller de Marine ...

  5. El 1 de junio de 1992, después de más de diez años de batalla legal en los tribunales de la Rota Romana, obtuvo la nulidad eclesiástica de su matrimonio con Philippe Junot. El motivo para la concesión de la nulidad fue, según la sentencia del alto tribunal de la Santa Sede , la insuficiencia del consentimiento de Carolina en el momento de contraer matrimonio.

  6. Philippe Junot (Parijs, 19 april 1940) is een Frans zakenman en investeerder. Hij trouwde in 1978 met prinses Caroline van Monaco , dochter van Reinier III van Monaco en prinses Grace . Laatstgenoemde was zeer fel gekant tegen het huwelijk van haar oudste dochter met deze playboy, zoals hij toen bekendstond.

  7. Le Centre national des indépendants et paysans (CNIP) est un parti politique français classé à droite de l’échiquier politique. Fondé en 1949, il s’appelle le Centre national des indépendants (CNI) jusqu’en 1951, lorsqu’il absorbe le Parti paysan d'union sociale (PPUS) de Paul Antier ; il intègre peu après le Parti républicain de la liberté (PRL) et l’Action républicaine ...