Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 555.000.000 resultados de búsqueda

  1. Raymond Poincaré, du nom complet Raymond Nicolas Landry Poincaré, est né le 20 août 1860 à Bar-le-Duc et mort le 15 octobre 1934 à Paris, est un avocat et homme d'État français. Il est le président de la République française du 18 février 1913 au 18 février 1920 .

  2. Raymond Nicolas Landry Poincaré was a French statesman who served as President of France from 1913 to 1920, and three times as Prime Minister of France. Trained in law, Poincaré was elected deputy in 1887 and served in the cabinets of Dupuy and Ribot. In 1902, he co-founded the Democratic Republican Alliance, the most important centre-right party under the Third Republic, becoming Prime Minister in 1912 and serving as President of the Republic from 1913 to 1920. He purged the ...

  3. Raymond Poincaré est élu à l'Académie française 14 janvier 1912-20 janvier 1913 Il est président du conseil, ministre des Affaires étrangères et met en place un gouvernement " d'union nationale ". 18 février 1913- 18 février 1920 Président de la République.

  4. Raymond Poincaré Le président déterminé de l’Union nationale. Raymond Poincaré est né en 1860 dans une famille bourgeoise d’hommes politiques, de savants et d’ingénieurs à Bar-le-Duc. Cette origine lorraine le rend très jeune sensible à la question allemande en général.

    • Citation
    • Politique
    • Contexte historique
    • Carrière politique
    • Conséquences

    Succédant à Joseph Caillaux à la présidence du Conseil en janvier 1912, après l'affaire du Maroc, il ambitionne de préparer la «revanche» ou du moins de mettre la France en situation de résister à une agression allemande.

    Il accélère le réarmement du pays, ce qui lui vaudra après la Grande Guerre le surnom de «Poincaré-la-guerre», et renforce les alliances avec la Russie et le Royaume-Uni. Il poursuit ses efforts après son élection à la présidence de la République, le 17 janvier 1913. Poincaré fait voter en juillet 1913 une loi sur le service militaire de 3 ans pour...

    Après l'attentat de Sarajevo, Raymond Poincaré, soucieux de préserver à tout prix l'alliance franco-russe, donne au tsar l'assurance de «seconder entièrement, dans l'intérêt de la paix générale, l'action du gouvernement impérial».

    Après la guerre, il retrouve de janvier 1922 à juin 1924 la présidence du Conseil et, dans le souci d'une «exécution intégrale du traité de Versailles», il fait alors occuper la Ruhr pour obliger l'Allemagne à payer ses «réparations». L'Allemagne entre dans une tourmente financière. La France est également touchée et la valeur de sa monnaie plonge ...

    Il est rappelé le 23 juillet 1926 pour pallier la catastrophe financière. Il forme un cabinet d'union nationale et le 25 juin 1928, dévalue le franc. Il démissionne pour raison de santé le 26 juillet 1929, en pleine gloire.

  5. Poincaré est vice-président de la Chambre de 1895 à 1897. 1.3. L'avocat La constitution d'un « bloc » radical (→ Bloc des gauches, radicalisme ), les interférences de l' affaire Dreyfus sur la vie politique, les nécessités de son métier éloignent Poincaré durant plusieurs années de l'avant-scène.

  6. Raymond Poincaré 10ème président de la République française Raymond Poincaré, né le 20 août 1860 à Bar-le-Duc et mort le 15 octobre 1934 à Paris, est un homme d'État français Partager