Yahoo Search Búsqueda en la Web

  1. Cerca de 18.100 resultados de búsqueda
  1. Anuncios
    relacionados con: Camille Chautemps
  2. 100,000+ usuarios visitaron mylife.com el mes pasado

    Report includes: Contact Info, Address, Photos, Court Records & Reviews

  3. 1 millón+ usuarios visitaron ebay.com el mes pasado

    Over 80% New & Buy It Now; This Is The New eBay. Find Great Deals Now! But Did You Check eBay? Check Out Chautemps On eBay.

  1. Camille Chautemps. Camille Chautemps (n. en París, el 1 de febrero de 1885, f. Washington, el 1 de julio de 1963) fue un político francés, que llegó a ser jefe de Gobierno durante la Tercera República francesa . Tras obtener su licenciatura por la Facultad de Derecho, da inicio a una larga carrera política, ocupando en primer lugar la ...

  2. Camille Chautemps (1 February 1885 – 1 July 1963) was a French Radical politician of the Third Republic, three times President of the Council of Ministers (Prime Minister). He was the father-in-law of U.S. politician and statesman Howard J. Samuels .

    • Biographie
    • Détail Des Fonctions et Mandats Politiques
    • Publication
    • Honneurs
    • Voir aussi
    • Notes et Références

    Famille et formation

    Camille Chautemps naît dans le 1er février 1885 dans le 3e arrondissement de Paris[1]. Il est le fils d'Émile Chautemps[1], le frère de Félix Chautemps et le neveu d'Alphonse Chautemps. Comme ses frères, il est élève au lycée Marceau de Chartres[2], puis diplômé de la faculté de droit de Paris. Il est initié franc-maçon[3] le 8 décembre 1906 aux Démophiles (Grand Orient de France), à Tours. Il sera accusé par l'extrême droite d'être un instrument de la maçonnerie et présenté comme étant un ha...

    Parcours politique

    Il entre au conseil municipal de Tours en 1912, devient député radical-socialiste d’Indre-et-Loire en 1919 et le reste jusqu’en 1928. Il est ensuite élu député du département de Loir-et-Cher de 1928 à 1934, puis sénateur de ce même département de 1934 à 1940 (sur l'aile droite du parti), maire de Tours de 1919 à 1925, plusieurs fois ministre (1924 à 1926), il devient président du Conseil de la Troisième République en 1930 et de novembre 1933 à janvier 1934, appelé par Albert Lebrun. Il démiss...

    Départ aux États-Unis et fin de parcours

    En novembre 1940, chargé d'une mission officieuse, il part pour Washington, D.C., et choisit d'y demeurer jusqu'en 1944, date à laquelle il gagne l'Afrique française du Nord. Malgré les protestations écrites qu'il a émises contre les rafles de juifs[8], il est, dans le cadre de l'épuration, condamné en mars 1947 par contumace à cinq ans de prison par la Haute Cour[9],[10]. Il bénéficie d'un décret d'amnistie en 1954 [11]. Il partage alors sa vie entre Paris et Washington, D.C., où réside sa f...

    Groupe politique

    1. Parti radical(1919-1934) 2. Gauche démocratique(1934-1940)

    Mandat local

    1. Maire de Tours de 1919 à 1925

    Mandat parlementaire

    1. Député d'Indre-et-Loire(1919-1928) 2. Député de Loir-et-Cher(1929-1934) 3. Sénateur de Loir-et-Cher(1934-1940)

    Camille Chautemps, Cahiers secrets de l'Armistice, Plon, 1963, 330 p. (présentation en ligne[archive]).

    La Chapelle-Saint-Luc (Aube) a une rue Camille-Chautemps
    Le Tampon (La Réunion) a une ruelle Camille-Chautemps

    Bibliographie

    1. Jacques Bernot, Camille Chautemps : le pouvoir et la défaite, Paris, Clément Juglar, 2019, 296 p. 2. « Camille Chautemps », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition][texte sur Sycomore[archive]]. 3. André Gaucher, Une grande famille parlementaire : les Chautemps, Paris, Société nouvelle d'éditions parisiennes, 1908 (lire en ligne[archive]). La diffusion de ce livre en Savoie est citée par Félix Chautemps,...

    Articles connexes

    1. Troisième République (France) 2. Affaire Stavisky 3. Armistice du 22 juin 1940 4. Loi constitutionnelle du 10 juillet 1940 5. Régime de Vichy

    Liens externes

    1. Notices d'autorité : 1.1. Fichier d’autorité international virtuel 1.2. International Standard Name Identifier 1.3. Bibliothèque nationale de France (données) 1.4. Système universitaire de documentation 1.5. Bibliothèque du Congrès 1.6. Gemeinsame Normdatei 1.7. Bibliothèque royale des Pays-Bas 1.8. Bibliothèque nationale d’Israël 1.9. Bibliothèque universitaire de Pologne 1.10. WorldCat Id 1.11. WorldCat 2. Ressources relatives à la vie publique : 2.1. Sénat[archive] 2.2. Base Sycomore[ar...

  3. Camille Chautemps, (born February 1, 1885, Paris, France—died July 1, 1963, Washington, D.C.), French politician who served three times as premier of France and played a controversial role in the surrender of France to Nazi Germany during World War II.

    • Biographie
    • Carrière Politique
    • Références

    Famille, études et jeunesse

    Camille Chautemps, né en 1885, fils d’Émile Chautemps, ancien ministre, neveu d'Alphonse Chautemps, est d’origine savoyarde et appartient à une famille de tradition républicaine.

    Ascension politique

    Il entre en politique en 1919. Élu maire de Tours à cette date, il fait son entrée au Palais-Bourbon à l’automne de la même année. Député radical-socialiste d’Indre-et-Loire jusqu’en 1928, il représentera ensuite le Loir-et-Cher à la Chambre jusqu’en 1934 et au Sénat de 1934 à 1940. Proche d’Édouard Herriot, il est nommé ministre de l’Intérieur de son premier cabinet en juin 1924. Son premier passage au pouvoir coïncide avec l’avènement du Cartel des gauches. Au sein de la formation de la Rue...

    Les deux premiers gouvernements : la montée des tensions internationales

    En février 1930, il forme un premier gouvernement, mais c’est une expérience éphémère comme l’est, un an plus tard, sa participation au cabinet Steeg (décembre 1930-janvier 1931). Chautemps retrouve les allées du pouvoir après le succès du Parti radical aux élections de mai 1932. Il est appelé à nouveau au ministère de l’Intérieur de juin 1932 à novembre 1933 auprès d’Herriot, Paul-Boncour, Daladier et Sarraut. En novembre 1933, il revient à la présidence du Conseil des ministres. La situatio...

    Fonctions parlementaires

    1. 1919 – 1928 : député d'Indre-et-Loire 2. 1929 – 1934 : député du Loir-et-Cher 3. 1934 – 1940 : sénateur du Loir-et-Cher

    Fonctions locales

    1. 1919 – 1925: maire de Tours

    Fonctions ministérielles

    1. 14 juin 1924 – 10 avril 1925: ministre de l'Intérieur 2. 29 octobre 1925 – 22 novembre 1925: ministre de la Justice 3. 28 novembre 1925 – 9 mars 1926: ministre de l'Intérieur 4. 19 juillet 1926 – 21 juillet 1926: ministre de l'Intérieur 5. 21 février 1930 – 25 février 1930: président du Conseil des ministres et ministre de l'Intérieur 6. 13 décembre 1930 – 22 janvier 1931: ministre de l'Instruction publique et Beaux-Arts 7. 3 juin 1932 – 14 décembre 1932: ministre de l'Intérieur 8. 18 déce...

    Ouvrage de référence générale : Jean-François Sirinelli, Dictionnaire historique de la vie politique française au XXe siècle, PDF, 2003 (p.218-219)

    • 1er février 18853e arr., Paris (France)
    • RRRS (1919-1934)GD (1934-1940)
    • Française
  4. Prime Minister of France. Chautemps political career began in 1919 when he was elected to the Chamber of Deputies as a Radical Socialist. He held positions in coalition governments of the 1920's and briefly served as Prime Minister in 1930.

    • Section: 20, Lot: 67
  5. View the profiles of people named Camille Chautemps. Join Facebook to connect with Camille Chautemps and others you may know. Facebook gives people the...

  1. Anuncios
    relacionados con: Camille Chautemps
  2. 100,000+ usuarios visitaron mylife.com el mes pasado

    Report includes: Contact Info, Address, Photos, Court Records & Reviews

  3. 1 millón+ usuarios visitaron ebay.com el mes pasado

    Over 80% New & Buy It Now; This Is The New eBay. Find Great Deals Now! But Did You Check eBay? Check Out Chautemps On eBay.